Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

"Les brasseurs artisanaux sont naturellement portés sur l'e-commerce", estime le groupe Soufflet

Franck Stassi , ,

Publié le

Entretien Premier malteur mondial (2,1 millions de tonnes, 805 millions d’euros de chiffre d’affaires), le groupe Soufflet vient de lancer un site internet de vente en ligne dédié aux brasseurs artisanaux afin de répondre aux besoins d’un marché en forte croissance. Son directeur commercial adjoint, responsable du projet, Nicolas Rosa, répond aux questions de L’Usine Nouvelle.

Les brasseurs artisanaux sont naturellement portés sur l'e-commerce, estime le groupe Soufflet © Flickr/cc CK Golf Solutions

L’Usine Nouvelle - Quel constat vous a incité à lancer ce projet ?

Nicolas Rosa - Deux constats se posaient. Le premier est l’essor incontestable de la microbrasserie en France. Nous décomptons désormais près de 800 brasseries, alors qu’il n’y en avait que 600 il y a deux ans. Le phénomène est français mais également présent hors de nos frontières, dans la plupart des pays dans le monde et en particulier aux Etats-Unis, d’où il est issu. Malteries Soufflet a fortement développé ses services et ses ventes aux artisans brasseurs depuis plusieurs années. Le second constat est l’essor de l’e-commerce et la volonté du groupe de s’adapter aux demandes des clients. Les microbrasseurs pratiquent un métier "jeune" et sont eux-mêmes très souvent jeunes : ils constituent ainsi une cible naturelle des ventes sur l’e-commerce.

Comment s'inscrit-il dans votre démarche auprès des brasseurs artisanaux ?

Comme tout un chacun, le client microbrasseur souhaite pouvoir réaliser un benchmark de ses matières premières. Ce site offre une totale transparence sur ce que nous pouvons proposer aux microbrasseurs en termes de produits référencés et de prix. Nous permettons de plus petites commandes (abaissement du minimum de 300 à 200 kg par commande). Les brasseurs amateurs et les "picobrasseurs" pourront donc eux aussi, plus facilement, profiter de nos offres.  Nous souhaitons aussi communiquer plus facilement avec les microbrasseurs, notamment par l’intermédiaire d’un annuaire des microbrasseries.

Ce site s’adresse-t-il aussi à vos clients existants ?

Notre objectif est de convertir le maximum de nos clients existants à l’utilisation du site internet. Ils peuvent donc retrouver les mêmes tarifs que ceux qui leur étaient proposés auparavant d’une manière conventionnelle, hors-ligne. Nous avons facilité le passage vers ce site en créant au préalable un compte à chaque client existant avec les informations pré-renseignées et les avons incité à essayer de passer commande par le biais du site. Après quelques semaines d’activité, nous avons énormément de retours positifs sur l’ergonomie du site et la facilité de prise de commande. Nous avons également produit à cette occasion un nouveau catalogue papier de notre gamme de malts.

Propos recueillis par Franck Stassi

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle