Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les Bourses saluent les progrès dans les négociations Chine-US

Publié le

par Juliette Rouillon

Les Bourses saluent les progrès dans les négociations Chine-US
Les Bourses européennes se sont orientées franchement à la hausse à mi-séance après une matinée plus prudente. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,39% vers 12h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,36% et à Londres, le FTSE 0,35%. /Photo prise le 15 février 2019/REUTERS
© Reuters Staff

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en légère progression vendredi et les Bourses européennes se sont orientées franchement à la hausse à mi-séance après une matinée plus prudente, dans des marchés dopés par des annonces encourageantes concernant les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse entre 0,25% et 0,30%, avant un long week-end pour Washington's Day. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,39% à 5.133,03 points vers 12h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,36% et à Londres, le FTSE 0,35%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,81%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,26% et le Stoxx 600 de 0,99%.

Les indices européens ont touché leurs plus hauts du jour et le Dax est repassé progressivement dans le vert en réaction aux annonces que les négociations sino-américaines se poursuivront la semaine prochaine à Washington.

Même le secteur automobile, qui perdait du terrain avant la confirmation par le président chinois de la poursuite des discussions, s'est retourné.

Les négociations entre la Chine et les Etats-Unis ont permis d'accomplir d'importants progrès et se poursuivront la semaine prochaine à Washington, a déclaré vendredi Xi Jinping.

Ces nouvelles relèguent en arrière plan l'annonce jeudi du plus net repli des ventes au détail en décembre aux Etats-Unis depuis plus de neuf ans (-1,2%), qui paraît confirmer un net ralentissement de l'économie fin 2018 et justifier la prudence de la Réserve fédérale dans sa politique monétaire.

Les investisseurs attendent en outre quelques indicateurs clé de l'économie américaine cet après-midi, notamment l'indice de la production industrielle de janvier, qui devrait avoir augmenté de 0,1%, et la confiance du consommateur de l'université du Michigan, attendu en petite hausse à 93 contre 91,20 en janvier.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

La saison des publications se poursuit, marquée par quelques résultats et prévisions décevantes, dont ceux de Pepsico et Applied Materials, alors que Nvidia a publié un bénéfice meilleur que prévu.

VALEURS EN EUROPE

Les indices Stoxx européens des secteurs des produits de base (+1,9%) et des industrielles (+1,5%), les plus exposées au commerce, sont en tête des hausses.

Même l'automobile, qui reculait dans la matinée en raison d'une baisse des immatriculations et des interrogations sur la croissance chinoise après un ralentissement des prix à la production, gagne désormais 1,54%.

A Paris, Faurecia et Renault gagnent respectivement 2,81% et 2,88%. Volkswagen prend 1,42% et Continental 2,32% à la Bourse de Francfort.

Les groupes Vivendi et TF1 se distinguent à la hausse, prenant respectivement 6,16%, plus forte progression du Stoxx 50, et 4,47%, en réaction à de solides résultats annuels. Bolloré, principal actionnaire de Vivendi, en profite (+5,99%) tout comme le secteur des médias qui figure parmi les plus fortes hausses en Europe (+1,15%).

La plus forte baisse du Stoxx revient en revanche à Eutelsat qui chute de 6,81%, le groupe de satellites de communication ayant annoncé un recul de ses résultats au cours du second semestre.

TAUX

Les variations sont limitées sur le marché obligataire où le 10 ans américain est stable à près de 2,66% et le rendement du Bund aussi à 0,10%.

En revanche, les variations sont un peu plus animées sur le marché espagnol où le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans monte à près de 1,25%, après un pic d'une semaine à 1,269%, en réaction à l'annonce d'élections législatives anticipées le 28 avril.

Les rendements italiens sont en hausse après les propos d'un député d'extrême droite, Claudio Borghi, qui a déclaré que l'Italie pourrait quitter l'Union européenne si les élections européennes ne débouchent pas sur des changements au sein du bloc. Le taux des titres à 10 ans s'inscrit à 2,9%, en hausse de 9,5 points de base.

CHANGES L'"indice dollar" reste en hausse (+0,17%), reprenant le terrain perdu jeudi après la publication des chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis.

L'euro se maintient sous 1,126 après un pic au-dessus de 1,130 en Asie, et la livre sterling est en hausse face au dollar et l'euro après l'annonce d'un net rebond des ventes au détail britanniques en janvier.

L'euro s'apprête à accuser une deuxième semaine de baisse d'affilée face au dollar, avec un repli de 1,7% depuis le début de l'année suite à une conjoncture moins bonne que prévu.

PÉTROLE

Le Brent prend 1% à plus de 65 dollars le baril, à un pic de trois mois, et le brut léger américain revient à près de 55 dollars, les deux contrats de référence bénéficiant d'une réduction de la production de l'Opep et de la fermeture partielle d'un gisement pétrolier offshore en Arabie saoudite.

(Avec Tom Wilson, édité par Blandine Hénault)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle