Les Bourses optent pour la prudence en attendant la Fed

par Patrick Vignal
Les Bourses optent pour la prudence en attendant la Fed
Les principales Bourses européennes varient peu mardi à mi-séance et Wall Street est attendue sans grand changement à la veille des décisions monétaires de la Réserve fédérale (Fed), qui devrait poursuivre sur la voie du resserrement en amorçant la réduction de son bilan. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,05% à 5.231,85 points vers 10h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,12% et à Londres, le FTSE gagne 0,32%. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes varient peu mardi à mi-séance et Wall Street est attendue sans grand changement à la veille des décisions monétaires de la Réserve fédérale (Fed), qui devrait poursuivre sur la voie du resserrement en amorçant la réduction de son bilan.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,05% à 5.231,85 points vers 10h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,12% et à Londres, le FTSE gagne 0,32%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,03%, le FTSEurofirst 300 recule de 0,03% et le Stoxx 600 abandonne 0,07%.

Les futures sur les indices de la Bourse de New York signalent des variations modestes dans les premiers échanges.

Le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed entame ses débats ce mardi mais ne présentera ses conclusions que mercredi à 18h00 GMT. Si une hausse de taux semble exclue, le marché s'attend à ce que la banque centrale annonce qu'elle commence à réduire son bilan. Les investisseurs seront également à l'affût de tout indice les renseignant sur la probabilité d'une nouvelle hausse de taux avant la fin de l'année.

"La perspective de la réunion de la Fed provoque peu d'inquiétude parce que le marché a déjà intégré l'idée que la réduction du bilan se fera à doses homéopathiques, ce qui limitera l'impact négatif sur les actions", écrit dans une note Christopher Dembik, économiste de Saxo Bank, qui relève en outre l'apaisement des tensions géopolitiques.

Bonne nouvelle sur le front des indicateurs, en attendant les chiffres des mises en chantier et des permis de construire aux Etats-Unis (12h30 GMT), le moral des investisseurs allemands est remonté plus fortement que prévu en septembre après trois mois consécutifs de baisse, soutenu par un contexte économique favorable, montre l'enquête mensuelle publiée mardi par l'institut ZEW.

EUROFINS EN TÊTE DU SBF 120

Aux valeurs, Eurofins Scientific (+5,49%) signe la plus forte hausse du SBF 120 après l'annonce du rachat de l'américain EAG Laboratories, une acquisition jugée stratégique par plusieurs analystes.

Vivendi monte de 1,03% après le relèvement de la recommandation de HSBC, la banque britannique étant passée à l'achat sur la valeur en soulignant les perspectives d'amélioration des résultats et de clarification de la stratégie d'acquisitions du groupe.

A l'inverse, Heineken chute de 3,49%, la plus forte baisse du Stoxx, après la cession d'un peu plus de 5% du capital par le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa).

Le géant de la bière entraîne l'ensemble du secteur agroalimentaire et des boissons à la baisse (-0,77%).

Sur le marché des changes, l'indice dollar, qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, recule de 0,2%. De son côté, l'euro (+0,3%) revient vers 1,1985 dollar après avoir brièvement repassé le seuil de 1,20 dollar.

LES RENDEMENTS PORTUGAIS RECULENT

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d'Etat portugais à dix ans continue de reculer, à 2,368%, son niveau le plus bas depuis décembre 2015, une détente favorisée par le relèvement, vendredi par Standard and Poor's, de la note de crédit du Portugal.

L'écart entre le rendement portugais à 10 ans et son équivalent italien s'est ainsi réduit à des niveaux jamais vus depuis la crise de la dette en zone euro en 2010-2012.

La Bourse de Lisbonne gagne encore 0,32% après avoir grimpé lundi de 1,56%.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en hausse alors que l'Irak et l'Arabie Saoudite ont pointé vers une réduction de leur production afin de rééquilibrer le marché.

En attendant les annonces de la Fed, les investisseurs seront attentifs ce mardi au discours du Donald Trump lors de l'Assemblée générale des Nations unies, dans lequel le président américain pourrait aborder le dossier nord-coréen.

Viendront ensuite non seulement les décisions de politique monétaire de la banque centrale américaine mais aussi celles de la Banque du Japon (BoJ), également mercredi, puis l'intervention du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, lors d'une conférence jeudi à Francfort.

(édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS