Les Bourses hésitent, le dollar se reprend

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi et Wall Street hésitait après des résultats de grandes banques américaines accueillis sans enthousiasme, mais le Dax à Francfort et le Dow Jones à New York ont inscrit des records.
Les Bourses hésitent, le dollar se reprend
Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi et Wall Street hésitait après des résultats de grandes banques américaines accueillis sans enthousiasme, mais le Dax à Francfort et le Dow Jones à New York ont inscrit des records. À Paris, le CAC 40 a fini en baisse de 0,03%. Le Dax allemand gagnait 0,09%. A Londres, le FTSE 100 a gagné 0,3%. /Photo prise le 12 octobre 2017/REUTERS

À Paris, le CAC 40 a fini en baisse de 0,03% (1,6 point) à 5.360,81 points tandis que le Dax allemand gagnait 0,09%. L'indice EuroStoxx 50 a abandonné 0,05% mais le FTSEurofirst 300 a grappillé 0,01% et le Stoxx 600 0,03%.

A Londres, le FTSE 100 a gagné 0,3% et atteint son plus haut niveau depuis début juin, soutenu par la baisse de la livre sterling après des déclarations de Michel Barnier, le négociateur du Brexit pour l'Union européenne, évoquant une "impasse" des discussions.

Le Dax, lui, a inscrit un record en séance à 13.002,34 points à la faveur d'un bref repli de l'euro à 1,1830 dollar.

Le billet vert, affaibli mercredi par les "minutes" de la Fed mettant une nouvelle fois en évidence les interrogations de la banque centrale américaine sur l'inflation, est en effet reparti à la hausse après les chiffres mensuels des prix à la production aux Etats-Unis, en hausse de 0,4% en septembre après +0,2% en août.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait proche de l'équilibre mais le Dow Jones a inscrit un nouveau plus haut à 22.878,29 points.

JPMorgan Chase, la première banque américaine par les actifs, qui a publié ses résultats trimestriels avant l'ouverture, n'a manifestement pas convaincu, la baisse des revenus de trading occultant un bénéfice par action supérieur au consensus. Hésitant en début de séance, le titre a perdu jusqu'à 1%.

"La prochaine étape, c'est le Dow à 23.000 points", note Neil Wilson, d'ETX Capital à propos du record du Dax. "Mais ce sera peut-être un peu plus dur car il semble que les résultats supérieurs aux attentes soient déjà dans les cours, comme le montre la séance américaine d'aujourd'hui."

LUFTHANSA EN VEDETTE APRÈS LA REPRISE PARTIELLE D'AIR BERLIN

Aux valeurs européennes, Lufthansa a gagné 2,30%, l'une des meilleures performances du FTSEurofirst 300, après la signature de l'accord de reprise d'une partie des actifs de sa rivale en dépôt de bilan Air Berlin.

A Paris, ArcelorMittal (+2,66%) a profité de la hausse générale des matières premières, portées par l'optimisme sur la demande chinois. Sur le LME londonien, le cuivre a gagné 1,28%, au plus haut depuis plus d'un mois, et le nickel 2,2%.

L'indice Stoxx des ressources de base a pris 0,7% sur la journée, la meilleure performance sectorielle en Europe. A l'opposé, le compartiment bancaire a abandonné 0,62%.

A la baisse, Essilor (-1,89%), plus forte baisse du CAC, a été pénalisé par l'abaissement de l'objectif de cours de HSBC, qui a éclipsé l'annonce d'une nouvelle étape du projet de fusion avec Luxottica (-2,10%).

Les cours du pétrole restent orientés à la baisse sur des prises de bénéfices après leur forte hausse des dernières semaines, mais ils ont effacé une partie de leurs pertes en réaction aux chiffres hebdomadaires des stocks aux Etats-Unis, qui montrent une baisse plus marquée qu'attendu des réserves de brut.

(Marc Angrand, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS