Les Bourses européennes terminent en baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont finit en baisse au terme d'échanges heurtés, les intervenants craignant que les bisbilles politiques en vue de former un nouveau gouvernement et les rendements élevés de la dette italienne n'aggravent un peu plus la crise de la dette de la zone euro.

Partager

A Paris, l'indice CAC-40 a perdu 0,34% à 3.064,84. L'indice Eurofirst 300 (-0,27%) a perdu 14% depuis le début de l'année, en raison surtout du risque de contagion de la crise de la dette européenne.

"Les investisseurs sont persuadés que l'Italie est un grave souci pour la zone euro et même l'économie mondiale dans son ensemble", dit Angus Campbell (Capital Spreads). "Si jamais il faut la renflouer, ni le FESF ni le FMI n'ont suffisamment de ressources pour éviter qu'elle fasse défaut".

Les minières, très sensibles à la conjoncture, figurent parmi les plus grosses pertes avec leur indice en perte de 1,43%. En revanche, dans ce secteur, Anglo American a clôturé en hausse de 0,9% après que le géant minier a annoncé avoir retiré 5,4 milliards de dollars (3,97 milliards d'euros), un prix jugé très bon, de la cession d'une participation dans ses activités de cuivre au Chili.

Safran abandonne 5,6%. Un échange d'actifs entre Thales et Safran dans la défense ferait du sens d'un point de vue industriel au moment où la concurrence internationale se durcit, a déclaré jeudi Luc Vigneron, le PDG de Thales.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SAFRAN
ARTICLES LES PLUS LUS