Les Bourses européennes terminent en baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi, pour la troisième séance d'affilée, emportées par les craintes et les doutes des intervenants sur la capacité des autorités de la zone euro à parvenir à un consensus politique sur la question de la dette.

Partager

Au terme d'une réunion houleuse lundi soir, les ministres des Finances de la zone euro ont ouvert la porte à un défaut grec, une perspective qu'ils avaient pourtant écarté à maintes reprises auparavant.

Pour autant, l'indice FTSEurofirst 300 est parvenu à réduire sensiblement ses pertes dans des volumes étoffés, terminant au-dessus de son plus bas de séance de 1.068,92, niveau qu'on n'avait plus vu depuis la mi-mars.

A Paris, l'indice CAC-40 a terminé en baisse de 0,88% à 3.774,12.

La plupart des places européennes ont fini dans le rouge, mais pas celles du Portugal et de l'Italie qui ont bien remonté.

Notable est le brusque redressement des banques italiennes, qui avaient été vivement attaquées ces derniers jours par des acteurs craignant une contagion de la crise grecque à l'Italie.

UniCredit, UBI Banca et Banca Popolare di Milano ont gagné de 5,5% à 7,3%. Les traders expliquent ce rally essentiellement par des rachats de découverts sur les fortes pertes des derniers jours.

D'autres valeurs bancaires ont en revanche terminé dans le rouge: Deutsche Bank cède 1,2% et UBS 1,9%.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS