Les Bourses européennes sur une note hésitante avant Wall Street

par Blandine Henault
Les Bourses européennes sur une note hésitante avant Wall Street
Les Bourses européennes évoluent sur une note hésitante jeudi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 grappille 0,05% à 5 376,81 points vers 12h25 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,21% et à Londres, le FTSE gagne 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sur une note hésitante jeudi à mi-séance, les gains de la matinée ayant été remis en cause par une ouverture attendue mitigée à Wall Street.

À Paris, le CAC 40 grappille 0,05% à 5 376,81 points vers 12h25 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,21% et à Londres, le FTSE gagne 0,13%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est stable (-0,01%), de même que le Stoxx 600 (+0,01%), et l'EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,14%.

A Wall Street, les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en repli de 0,1% pour le Dow Jones, quasiment stable pour le S&P 500 et en progression de 0,3% pour le Nasdaq.

Les investisseurs peinent à prendre des positions marquées sur le marché à l'approche de la fin de l'année. Le rebond des valeurs technologiques, après un épisode de prises de profits, et l'optimisme sur le projet de réforme fiscale aux Etats-Unis se heurtent à la prudence affichée sur les matières premières.

Le compartiment des ressources de base (-0,86%) continue ainsi de peser sur la tendance en Europe, après la chute du cours du cuivre, retombé à un plus bas de deux mois en raison de craintes d'un ralentissement de la demande chinoise.

Aux valeurs en Europe, le bookmaker Ladbrokers Coral s'envole de 31,09% après la proposition d'achat de son concurrent GVC Holdings, qui grimpe aussi de 8,03%.

Steinhoff chute encore de 28,78% à la Bourse de Francfort, après avoir décroché de plus de 60% la veille à la suite de ses révélations sur des irrégularités comptables présumées et de la démission de son patron.

LE DOLLAR MONTE, LE STERLING TOUJOURS SOUS PRESSION

A Paris, la cote est animée par des changements de recommandation. Lanterne rouge du CAC 40, Carrefour perd notamment 2,77%, pénalisé par l'abaissement du conseil de Bernstein à "sous-performance".

De son côté, Orange gagne 1,93% après la présentation de son plan stratégique. L'opérateur télécoms vise en particulier une croissance de son Ebitda ajusté d'environ 2% cette année avant une accélération, qu'il n'a pas quantifiée, en 2018.

Le secteur des télécoms se distingue en Europe, avec un gain de 1,11%.

Sur le marché des changes, le dollar est soutenu par l'optimisme affiché sur le projet de réforme fiscale aux Etats-Unis, qui profite également aux rendements obligataires ainsi qu'aux valeurs bancaires.

Les élus du Sénat et de la Chambre de représentants, qui ont chacun adopté leur propre version du texte, doivent entamer des négociations formelles pour parvenir à un projet de loi final avant la date du 22 décembre, une échéance qu'ils se sont eux-même fixés.

Le billet vert avance de 0,17% face à un panier de devises de référence et le rendement des Treasuries à 10 ans revient au-delà de 2,34%. L'indice Stoxx 600 des banques en Europe gagne 0,47%.

De son côté, la livre sterling reste sous pression et recule de 0,37% face au dollar, les cambistes doutant d'un accord entre Londres et Bruxelles sur les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l'UE avant le sommet européen des 14 et 15 décembre.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut regagnent du terrain après avoir beaucoup baissé mercredi, retombant à des creux de deux semaines à la suite de l'annonce d'une forte augmentation des stocks de produits raffinés aux Etats-Unis, qui pourrait préfigurer un fléchissement de la demande de brut.

(édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS