Les Bourses européennes stagnent en attendant l'emploi aux États-Unis

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans réelle tendance vendredi avant la publication très attendue du rapport mensuel sur l'emploi aux États-Unis, qui pourrait permettre aux investisseurs de mieux anticiper la future trajectoire de la Réserve fédérale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les Bourses européennes stagnent en attendant l'emploi aux États-Unis
Les principales Bourses européennes évoluent sans réelle tendance vendredi. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,09% vers 08h45 GMT. À Francfort, le Dax est stable et à Londres, le FTSE cède 0,14%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,09% à 6.502,31 points vers 08h45 GMT. À Francfort, le Dax est stable et à Londres, le FTSE cède 0,14%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,09%, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 sont inchangés.

La journée sera dominée par les statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis à 12h30 GMT. Le marché table sur 650.000 créations de postes non agricoles après la déception du mois d'avril avec seulement 266.000 créations.

Les chiffres meilleurs que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage et de l'enquête du cabinet ADP sur l'emploi dans le secteur privé jeudi ont suggéré un rebond du marché du travail en mai. Mais si elles ont rassuré sur le rythme de la reprise, elles alimentent les incertitudes sur l'inflation et la politique monétaire de la Réserve fédérale.

VALEURS

Une majorité de secteurs européens sont en hausse dans la matinée, l'indice Stoxx des ressources de base signant la plus forte hausse avec un gain de 0,43%.

Vallourec, qui a pris jusqu'à 51% en séance, gagne 26,17% après le lancement très attendu d'une augmentation de capital qui rassure sur la capacité financière du groupe.

Le titre Vivendi, hésitant depuis l'ouverture, cède 0,55% après avoir annoncé être en discussion avec le SPAC Pershing pour céder 10% d'Universal Music Group pour environ quatre milliards de dollars (3,3 milliards d'euros).

Les valeurs britanniques liées aux voyages sont toujours pénalisées par l'annonce jeudi par le gouvernement britanniques de restrictions pour ses ressortissants souhaitant se rendre à l'étranger. EasyJet perd 1,92% et IAG 2,08%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, le recul des grandes valeurs technologiques ayant pesé sur le S&P-500 et le Nasdaq.

Les indices de référence ont toutefois légèrement réduit leurs pertes après des informations selon lesquelles le président américain Joe Biden était prêt à renoncer à son projet de porter l'impôt sur les sociétés à un taux de 28% au profit d'un taux plancher de 15%.

L'indice Dow Jones a cédé 0,07% à 34.577,04 points, le S&P-500 a perdu 0,36% à 4.192,85 points et le Nasdaq Composite a reculé de 1,03% à 13.614,51 points.

Les futures sur les trois grands indices signalent pour l'heure un début de séance sans grand changement mais la tendance pourrait évoluer après la publication des chiffres de l'emploi avant l'ouverture.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a reculé de 0,4%, sur des prises de profits affectant en particulier les valeurs de croissance.

En Chine, Le CSI 300 des grandes capitalisations a progressé de 0,51% après la proposition de Pékin de réduire la taxation des transactions financières.

TAUX/CHANGES

Le rendement des Treasuries à dix ans se stabilise à 1,6284% après avoir pris près de quatre points de base jeudi, soutenu par les solides indicateurs américains.

Ceux-ci ont aussi favorisé la remontée du dollar, qui évolue au plus haut depuis le 14 mai face à un panier de devises de référence.

L'euro s'échange à 1,2113 dollar après un creux de trois semaines à 1,2102.

Le rendement du Bund allemand à dix ans est inchangé à -0,182%.

PÉTROLE

Les cours du brut continuent de monter avec l'optimisme sur la demande: le baril de Brent avance de 0,39% à 71,59 dollars et celui du brut léger américain (WTI) 0,45% à 69,12 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS