Les Bourses européennes stables après le PIB chinois et les résultats

par Laetitia Volga
Les Bourses européennes stables après le PIB chinois et les résultats
Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi. À Paris, l'indice CAC 40 grappille 0,04% à 5.531,11 points vers 8h20 GMT tandis que le Dax est parfaitement à l'équilibre à Francfort. A Londres, le FTSE cède 0,12%, pénalisé par le repli des valeurs minières. /Photo prise le 12 février 2019/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi, dans des marchés dépourvus d'orientation malgré une actualité riche en résultats de sociétés et une croissance chinoise supérieure aux attentes.

À Paris, l'indice CAC 40 grappille 0,04% à 5.531,11 points vers 8h20 GMT tandis que le Dax est parfaitement à l'équilibre à Francfort. A Londres, le FTSE cède 0,12%, pénalisé par le repli des valeurs minières.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,01%, le FTSEurofirst 300 recule de 0,17% et le Stoxx 600 cède 0,22%.

L'économie chinoise a enregistré une croissance de 6,4% au premier trimestre en rythme annuel, comme lors des trois derniers mois de 2018, déjouant les pronostics grâce notamment à une amélioration de la production industrielle et de la demande des ménages.

Mais les économistes estiment qu'il est prématuré d'envisager un rebond marqué de la deuxième économie mondiale et beaucoup pensent que Pékin ne pourra faire l'économie de mesures de soutien supplémentaires.

"Le bilan qu'on peut faire, c'est que l'économie chinoise poursuit sa phase de convalescence au premier trimestre avec des mois de janvier et de février qui étaient encore négatifs et un mois de mars, qui au vu des dernières données, confirme un début de stabilisation qui a toutes les chances de se poursuivre au deuxième trimestre", commentent dans une note les économistes de Saxo Banque.

"Le seul bémol au niveau de la dynamique chinoise reste la demande domestique qui est encore faible, comme l'ont souligné les derniers chiffres des importations", ajoutent-ils.

Plusieurs statistiques en Europe figurent aussi à l'agenda, notamment les chiffres définitifs de l'inflation en zone euro à 09h00 GMT. La publication du Livre beige de la Réserve fédérale américaine, à deux semaines de sa prochaine réunion de politique monétaire, sera également surveillée.

VALEURS

Le secteur des ressources de base cède 1,43%, la plus forte baisse en Europe. BHP a, comme Rio Tinto mardi, abaissé sa prévision de livraisons de minerai de fer en 2019 en raison de perturbations liées à une tempête tropicale.

L'indice Stoxx de la technologie prend 0,77%, porté par les résultats et les prévisions bien accueillis du fabricant néerlandais d'équipements pour semi-conducteurs ASML (+2,60%).

Dans son sillage, STMicroelectronics signe la plus forte hausse du CAC avec un gain de 2,47%.

Le géant des cosmétiques L'Oréal réduit ses gains (+0,58%) après avoir touché en début d'échanges un plus haut historique en réaction à des chiffres meilleurs que prévu au premier trimestre. "Le titre se traite avec une prime de 30% par rapport à sa moyenne à long terme, il devient difficile de rester acheter en l'absence de réelle surprise sur son bénéfice" commente un analyste chez Liberum.

En vue, Vallourec grimpe de 8,68%, le marché saluant l'annonce d'un contrat important pour la fourniture de tubes de conduite rigides au Brésil.

A la baisse, Danone perd 1,89% après avoir vu sa croissance organique fortement ralentir au premier trimestre, pénalisée par la faiblesse de sa nutrition infantile en Chine et le boycott de ses produits laitiers au Maroc.

Sanofi cède 2,08%, un analyste évoquant le repli de l'indice S&P de la santé (-2,03%) la veille à Wall Street.

GTT (-2,51%), en queue de peloton du SBF 120, pâtit de la baisse de son chiffre d'affaires trimestriel et de l'abaissement de recommandation de Société générale à "conserver".

Ailleurs en Europe, ABB bondit de 5,52 après l'annonce surprise de la démission de son directeur général et la hausse de son chiffre d'affaires à périmètre comparable au premier trimestre.

Ericsson s'adjuge 4,70%, à un plus haut de quatre ans, après des résultats meilleurs que prévu accompagnés d'un relèvement des prévisions de l'équipementier suédois pour le marché mondial des réseaux. Dans son sillage, Nokia avance de 1,44%.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,25% après avoir touché en séance un plus haut de plus de quatre mois, les espoirs d'avancées dans les négociations commerciales entre le Japon et les Etats-Unis soutenant les valeurs automobiles.

Autre soutien de taille: l'annonce d'une croissance chinoise supérieure aux attentes au premier trimestre qui a profité aux entreprises fortement exposées au marché chinois.

Après une séance en yo-yo pour les Bourses chinoises, le CSI 300 des grandes capitalisations a terminé à l'équilibre et la Bourse de Shanghai a fini sur un gain de 0,29%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en légère hausse mardi - entre 0,05% et 0,3% - soutenue par des résultats bien accueillis et, en fin de séance, par un bond de 23% de Qualcomm après un important accord avec Apple. [.NFR]

Qualcomm et Apple ont mis fin à la totalité des procédures judiciaires qui les opposaient depuis deux ans dans le cadre d'un accord amiable doublé d'un contrat de licence et de fourniture de composants.

Emblématique du bon accueil réservé par le marché aux résultats supérieurs aux attentes, Johnson & Johnson a gagné 1,1% après avoir dépassé les estimations au premier trimestre et revu à la hausse sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires pour 2019.

CHANGES

Le dollar américain recule de 0,18% face à un panier de devises internationales, les derniers données chinoises ayant calmé les craintes d'un ralentissement économique mondial.

L'euro grimpe au-dessus de 1,131 dollar.

Le dollar australien, très sensible à l'évolution de l'économie en Chine, profite de la croissance chinoise supérieure au consensus pour toucher un pic de deux mois face au dollar et de quatre mois face au yen.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans dépasse la barre de 2,6%, à un plus haut d'un mois.

Le 10 ans allemand prend plus de trois points de base à 0,09%, un plus haut d'un mois également.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en hausse, soutenus par l'annonce d'une baisse inattendue (-3,1 millions de barils) des stocks de brut la semaine passée aux Etats-Unis selon l'Institut américain du pétrole (API). Le Brent a atteint un nouveau plus haut de 2019 à 72,20 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) dépasse les 64,50 dollars.

(Édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

DANONE

L'OREAL

SANOFI

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS