Les Bourses européennes ouvrent sans grand changement du 22/10/2013

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sans grand changement mardi, la prudence semblant s'imposer avant les chiffres de l'emploi américain alors que les marchés évoluent tout près de plus hauts de cinq ans, voire de records absolus pour certains.

Partager

Une dizaine de minutes après le début des échanges, à Paris, le CAC 40 cède 0,21% à 4.269,01 points. À Francfort, le Dax abandonne 0,12% tandis qu'à Londres, le FTSE gagne 0,17%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 perd 0,14% et le FTSEurofirst 300 est pratiquement stable.

Tokyo, comme Wall Street lundi, a fini proche de l'équilibre, les investisseurs institutionnels restant sur la touche en attendant le rapport mensuel sur le marché du travail aux Etats-Unis, dont la publication a été retardée par le "shutdown".

Les analystes interrogés par Reuters prévoient en moyenne 180.000 créations d'emplois non agricoles et un taux de chômage stable à 7,3%. Mais en raison du "shutdown", nombre d'investisseurs estiment que la Réserve fédérale attendra les chiffres d'octobre, début novembre, pour arrêter sa position sur une éventuelle inflexion de sa politique monétaire d'assouplissement quantitatif (QE), c'est à dire sur une réduction de ses achats d'obligations.

"L'opinion dominante sur le marché est que les Etats-Unis sont pris au piège du QE", résume Andrew Quinn, responsable de la recherche de Patersons Securities. "Donc, au moins jusqu'à ce que les nouvelles négociations sur la dette aboutissent, sans doute en février, nous jugeons peu probable qu'ils fassent grand chose."

Parmi les valeurs en vue en Europe, Swedbank, la deuxième banque suédoise, gagne près de 5% et se classe parmi les plus fortes hausses de l'indice FTSEurofirst 300 après des résultats meilleurs que prévu. A la baisse, Lufthansa cède 3,8%, sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel suggérant que la compagnie pourrait perdre de l'argent au quatrième trimestre.

Le dollar se stabilise face à l'euro après le rebond de lundi mais cède un peu de terrain face au yen. Il progresse de 0,1% environ face à un panier de devises de référence.

Sur le marché pétrolier, le brut léger américain se replie sous 99 dollars le baril tandis que le Brent se stabilise un peu en dessous de 110 dollars.

Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS