Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les Bourses européennes montent prudemment avant les PMI, AMS chute

Publié le

par Laetitia Volga

Les Bourses européennes montent prudemment avant les PMI, AMS chute
Les principales Bourses européennes évoluent en hausse modérée mardi. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,48% vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,58% et à Londres, le FTSE avance de 0,59%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

Les entreprises citées

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse modérée mardi en début de séance, les investisseurs se gardant de prendre trop de risques avant la publication des enquêtes PMI des services en zone euro alors que le groupe AMS chute après un avertissement sur son chiffre d'affaires.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,48% à 5.024,09 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,58% et à Londres, le FTSE avance de 0,59%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,49%, le FTSEurofirst 300 gagne 0,36% et le Stoxx 600 monte de 0,49%.

La prudence affichée par la Réserve fédérale (Fed) soutient la tendance.

Lors d'un dîner à la Maison Blanche lundi soir, le président de la Fed, Jerome Powell, a assuré à Donald Trump que la poursuite du resserrement monétaire dépendrait entièrement des informations économiques à venir, à fait savoir la banque centrale américaine dans un communiqué.

La séance en Europe sera rythmée par les résultats des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achats (PMI) sur l'activité des services dans les économies de la zone euro.

"Les PMI manufacturiers de la semaine dernière n'ont pas donné de signes de rebond, à part un bon chiffre pour l'Espagne, et les chiffres des services devraient être décevants de la même manière", prévoit l'analyste Michael Hewson (CMC Markets).

La journée sera marquée également par le discours sur l'Etat de l'Union de Donald Trump, initialement prévu le 29 janvier mais repoussé pour cause de "shutdown".

VALEURS

En Bourse, AMS signe la plus forte baisse du Stoxx (-12,9%) après avoir dit s'attendre à une baisse de son chiffre d'affaires du premier trimestre en raison de la faiblesse persistante de la demande en smartphones et de la "saisonnalité caractéristique du marché de consommation" en début d'année.

En hausse, le britannique BP s'adjuge 3,6% après avoir dégagé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, le géant pétrolier ayant tiré parti d'une vive hausse de sa production à la suite de l'acquisition des actifs dans le schiste américain de BHP Billiton pour 10,5 milliards de dollars.

L'indice Stoxx du pétrole et du gaz progresse de 1,28%, de loin la plus forte hausse sectorielle.

Pandora signe la plus forte progression du Stoxx (+13,28%), le bijoutier danois ayant annoncé un plan de réduction de coûts après avoir enregistré une baisse de son chiffre d'affaires annuel.

A Paris, Orpea prend la tête du SBF 120 avec un gain de 4,7%, les analystes de Kepler Cheuvreux ayant relevé sa recommandation à "acheter", selon des sources de marché.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,19%, pénalisée notamment par un avertissement de Panasonic sur son bénéfice annuel.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,4%, à proximité d'un pic de quatre mois touché vendredi.

Les marchés chinois resteront fermés toute la semaine pour cause de nouvel an lunaire.

A WALL STREET

Wall Street a fini en hausse lundi, soutenue par le secteur technologique dans un marché qui digère encore les bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis et l'engagement à la prudence sur les taux de la Réserve fédérale.

Le Dow Jones a pris 0,70%, le S&P-500 a gagné 0,68% et le Nasdaq Composite a avancé de 1,15%.

Le S&P a repris 15% par rapport à son point bas du 24 décembre dans l'espoir d'un accord commercial entre Washington et Pékin et d'une pause dans la hausse des taux aux Etats-Unis.

Alphabet a annoncé lundi après la clôture un chiffre d'affaires et un bénéfice supérieurs aux attentes au quatrième trimestre mais des dépenses en nette hausse.

L'action de la maison mère de Google, qui avait gagné près de 17% au cours des six dernières semaines, perdait 2,3% à 1.114,60 dollars dans les transactions en après-Bourse.

TAUX

Le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans avance timidement autour de 2,73.

Les variations sont également limitées sur le marché obligataire européen où le 10 ans allemand est à 0,18%.

CHANGES

L'"indice dollar", qui mesure les fluctuations de la devise américaine contre un panier de référence, est quasiment inchangé après avoir bénéficié vendredi des chiffres de l'emploi.

L'euro, de son côté, cède 0,18% à 1,14 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en légère hausse, portés par les signes d'une réduction de la production.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) évolue au-dessus des 54,5 dollars le baril et le Brent se traite autour de 62,7 dollars.

(Édité par Patrick Vignal)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle