Les Bourses européennes finissent en hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse mardi, soutenues par le secteur bancaire, les investisseurs se montrant confiants sur un assainissement des banques en Italie malgré la victoire du "non" au référendum et à deux jours de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).
Partager

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,26% (57,62 points) à 4.631,94 points après avoir inscrit un plus haut de l'année à 4.639 points. Le Footsie britannique a pris 0,49% et le Dax allemand 0,85%. L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 1,57%, le FTSEurofirst 300 de 0,92% et le Stoxx 600 de 0,90%. La Bourse de Milan a surperformé les autres marchés européens en s'adjugeant 4,15%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était sans grand changement après un nouveau record historique inscrit la veille par le Dow Jones.

L'indice du secteur bancaire en Europe a bondi de 3,5%, à son niveau le plus élevé en près de 11 mois et celui des banques italiennes s'est envolé de 8,97% pour afficher sa plus forte progression en une séance depuis la mi-juillet. L'indice du secteur bancaire en Italie a cependant perdu près de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année en raison des craintes d'une instabilité politique et de l'incertitude entourant les créances douteuses de certains établissements financiers.

"Les banques montent parce que les marchés pensent que la consolidation du secteur et les augmentations de capital auront lieu comme prévu", explique Philippe Gijsels, responsable de la recherche chez BNP Paribas Fortis à Bruxelles.

Les fonds d'Etat italiens se sont également redressés, le rendement des obligations souveraines à 10 ans cédant en séance jusqu'à 14 points de base à 1,888%, son plus bas niveau depuis trois semaines.

A deux jours de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE, les traders semblent aussi parier sur le fait que Mario Draghi, le président de la banque centrale, fera tout son possible pour éviter des tensions trop fortes sur les marchés. La BCE devrait par ailleurs prolonger de six mois son programme de rachats d'actifs au-delà de mars 2017 et pour un montant identique, soit 80 milliards d'euros par mois.

Aux valeurs individuelles, les banques sont en tête de l'indice européen Stoxx 600, tout comme du CAC 40 parisien. Unicredit, Mediobanca et Intesa SanPaolo ont pris entre 8% et 12% et Monte dei Paschi a gagné 1,18%. La troisième banque italienne, en grande difficulté, a annoncé mardi que l'offre de conversion de titres de dette en actions lancée dans le cadre de son plan de sauvetage lui avait permis de lever un total de 1,029 milliard d'euros. A Paris, Société générale, BNP Paribas, Crédit Agricole ont bondi de 3 à 5%.

Les services aux collectivités (+2,77%) ont également soutenu la cote, dopés par le producteur d'électricité britannique Drax (+12,10%), deuxième plus forte hausse du Stoxx 600. Le groupe a fait une offre de rachat pour Opus Energy en vue de se développer sur le marché des petites et moyennes entreprises. Le secteur a également profité de la bonne tenue des géants allemands de l'électricité après une décision de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe en leur faveur.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut subissent des prises de bénéfice en abandonnant près de 2% après le rebond qui a porté le Brent jusqu'à 55 dollars le baril lundi.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS