Les Bourses européennes finissent dans le vert, sauf Londres

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mardi dans le vert une séance marquée par la prudence dans l'attente d'indices de la part de la présidente de la Réserve fédérale sur le calendrier des hausses de taux d'intérêt aux Etats-Unis.
Partager
Les Bourses européennes finissent dans le vert, sauf Londres

À Paris, le CAC 40, a gagné 0,85% (+36,99 points) à 4.366,67. Il a notamment été soutenu par des gains de 2,83% pour Veolia Environnement et 2,28% pour LVMH, qui ont profité respectivement d'un relèvement d'objectif de cours et d'une recommandation améliorée.

À Francfort, le Dax a progressé de 0,37% tandis qu'à Londres, le FTSE, ralenti par les valeurs minières, terminait pratiquement inchangé (-0,01%). L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont progressé respectivement de 0,42% et 0,61%.

Reprenant du service après le long week-end pascal, les places européennes ont fermé alors que Janet Yellen devait prendre la parole devant l'Economic Club de New York. Les marchés tentent de savoir combien de fois la Fed pourrait relever ses taux cette année et quand interviendra la prochaine hausse.

Du côté des valeurs, les ressources de base (-2,19%) ont accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe devant le secteur pétrolier (-1,01%). Les cours du Brent ont chuté de plus de 3% sur des anticipations d'une nouvelle hausse des stocks de brut aux Etats-Unis.

Autre indice dans le rouge, celui des banques (-0,54%) avec des replis de 6,78% pour la banque portugaise Millennium, plus forte baisse du Stoxx 600, et 4,78% pour Banca Monte dei Paschi di Siena

La première a reculé en réaction à la baisse du titre de son concurrent local BPI (-6,74%) à la suite de la rupture des discussions sur le rachat par Caixabank de la participation d'Isabel dos Santos dans la banque portugaise.

Derrière ces deux banques, les géants miniers Glencore (-4,9%) et Anglo American (-4,33%) figurent parmi les plus fortes baisses du Stoxx 600.

Sur le marché des changes, attentiste lui aussi avant la prise de parole de Janet Yellen, le dollar était pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

VEOLIA ENVIRONNEMENT

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS