Les Bourses européennes attendent prudemment l'inflation US

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert vendredi sans grand changement, l'attention des investisseurs se focalisant sur les Etats-Unis où sont attendus des résultats de plusieurs grandes banques et une flopée de statistiques économiques dont les très attendus chiffres de l'inflation.
Partager
Les Bourses européennes attendent prudemment l'inflation US
Les principales Bourses européennes ont ouvert vendredi sans grand changement, l'attention des investisseurs se focalisant sur les Etats-Unis où sont attendus des résultats de plusieurs grandes banques et une flopée de statistiques économiques dont les très attendus chiffres de l'inflation. L'indice CAC 40 grappille 0,14% vers 08hA15 GMT. Le Dax prend 0,02% et le FTSE, cède 0,03%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, l'indice CAC 40 grappille 0,14% à 5.242,62 points vers 08hA15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,02% et à Londres, le FTSE, cède 0,03%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,1%, le FTSEurofirst 300 0,09% et le Stoxx 600 0,13%.

Les secteur des biopharmaceutiques (0,32%) et des biens personnels (0,32%) portent la tendance en Europe.

La banque suédoise Seb s'adjuge l'une des plus fortes progressions du Stoxx 600 (+2,22%) grâce à un bénéfice trimestriel meilleur que prévu.

Skanska, groupe de construction suédois, cède 4,36%, à un creux de huit mois, après avoir averti que son bénéfice du deuxième trimestre sera pénalisé par des réductions de projets aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

AstraZeneca continue de pénaliser le Footsie avec le départ possible de son PDG, Pascal Soriot, annoncé par la presse mais pas confirmé officiellement. Le titre perd 1,626%.

Les investisseurs adoptent une position prudente avant la publication des nombreux indicateurs américains, avec notamment les données sur l'inflation au mois de juin, à 12h30 GMT, dont le récent ralentissement, perçu comme transitoire, a inquiété les marchés sur le calendrier du resserrement monétaire de la Fed.

Au cours des deux dernières séances, les marchés ont toutefois été rassurés par le discours prudent de Janet Yellen, la présidente de la Fed, pour qui les taux d'intérêt n'auront pas à être relevés encore beaucoup pour atteindre un niveau neutre.

Sur le marché obligataire, les rendements européens à long terme sont repartis à la baisse alors que la Banque centrale européenne (BCE) pourrait annoncer en septembre un resserrement de sa politique ultra-accommodante, d'après une enquête Reuters réalisé auprès d'économistes.

Le rendement du Bund allemand à 10 ans, la référence en Europe, a ouvert à 0,533% avant de s'orienter à la baisse à 0,510%.

Les chiffres sur la production industrielle et les ventes au détail aux Etats-Unis seront également publiés dans l'après-midi.

Les marchés seront par ailleurs très attentifs aux résultats trimestriels de trois grandes banques américaines en avant-Bourse: JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo.

Aux changes, le dollar est quasiment inchangé face un panier de devises de référence. L'euro prend une légère avance sur le billet vert et cote à 1,1419 dollar.

Sur le marché pétrolier, le Brent et le brut léger américain évoluent en légère baisse dans un contexte de surabondance de l'offre mondiale.

(Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS