Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les Bourses en Europe reculent sur fond de tensions en Espagne

Publié le

Infos Reuters par Patrick Vignal

Les Bourses en Europe reculent sur fond de tensions en Espagne
Les principales Bourses européennes baissent assez nettement jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue dans le rouge à l'ouverture sur fond de tensions politiques croissantes en Espagne dans un marché toujours animé par ailleurs par de nombreuses publications de résultats d'entreprises. À Paris, l'indice CAC 40 recule de 30,15 points (-0,56)% à 5.355,14 vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,68% et à Londres, le FTSE abandonne 0,37%. /Photo prise le 18 octobre 2017/REUTERS
© Reuters Staff

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes baissent assez nettement jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue dans le rouge à l'ouverture sur fond de tensions politiques croissantes en Espagne dans un marché toujours animé par ailleurs par de nombreuses publications de résultats d'entreprises.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 30,15 points (-0,56)% à 5.355,14 vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,68% et à Londres, le FTSE abandonne 0,37%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,72%, le FTSEurofirst 300 0,75%, tout comme le Stoxx 600.

L'indice Ibexde la Bourse de Madrid recule pour sa part de 0,78%.

Signe d'une certaine nervosité sur les marchés, les indices mesurant la volatilité grimpent de plus de 17% pour celui du Stoxx Europe et de plus de 14% pour son homologue américain.

Le gouvernement espagnol pourrait activer samedi l'article 155 de la Constitution, qui permettra de suspendre l'autonomie politique de la Catalogne, ont annoncé jeudi les services du président du gouvernement, Mariano Rajoy, à l'expiration du second ultimatum lancé par Madrid à Barcelone.

L'EURO RÉAGIT BRIÈVEMENT À LA CRISE ESPAGNOLE

Rajoy avait enjoint au président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, de renoncer formellement à une proclamation unilatérale d'indépendance. Dans sa réponse, le président du gouvernement autonome n'apporte pas de clarification sur ce point et ajoute que le Parlement régional pourrait voter une déclaration formelle d'indépendance si aucun dialogue ne s'engageait avec le gouvernement central.

Sur le marché des changes, l'euro a brièvement réduit son avance avant de repasser le seuil de 1,18 dollar (+0,3%).

La journée sera également marquée par l'ouverture à Bruxelles d'un sommet européen qui devrait être dominé par les discussions sur le Brexit. "Les dirigeants européens devraient confirmer l'absence de progrès dans les négociations, comme l'a déjà signalé Michel Barnier la semaine dernière", notent les économistes de Société Générale.

Afin de tenter de débloquer les discussions, la Première ministre britannique, Theresa May, s'est engagée jeudi à rendre aussi facile que possible le maintien des expatriés européens au Royaume-Uni.

A Wall Street, où le Dow Jones a clôturé mercredi au-dessus de 23.000 points pour la première fois, les contrats à terme signalent une ouverture en baisse de 0,5% à 0,6% mais la tendance pourrait évoluer avec la publication, une heure avant l'ouverture, du chiffre hebdomadaire des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis (12h30).

PERNOD RICARD GRIMPE, THALES RECULE

Comme aux Etats-Unis, la saison des publications de résultats monte en puissance en Europe avec les publications de nombreux poids lourds de la cote. A Paris, Pernod Ricard (+2,95%) signe la plus forte hausse du CAC 40 après un net rebond de sa croissance organique au premier trimestre de son exercice décalé 2017-2018.

Juste derrière, Carrefour prend 2,13% après avoir confirmé ses prévisions annuelles en dépit d'un troisième trimestre dans le rouge en France.

A la baisse, Publicis chute de 6,61%, le plus net repli de l'Eurofirst 300, après avoir fait état d'une croissance organique inférieure aux attentes pour le troisième trimestre.

Renault perd 2,72% après l'annonce par son partenaire Nissan qu'il suspendait la production de ses usines au Japon pour le marché japonais.

Nissan Motor a confirmé mercredi avoir fait appel à des techniciens non agréés pour certifier des véhicules jusqu'à la semaine dernière, malgré les manquements sur le contrôle qualité constatés dans ses usines japonaises début octobre.

LES FOURNISSEURS D'APPLE SOUFFRENT

Dialog Semiconductor et AMS, deux fournisseurs d'Apple perdent respectivement 2,13% et 4,35% après un article d'un quotidien taïwanais qui cite un fournisseur selon lequel le géant de la technologie aurait réduit d'environ 50% ses commandes d'iPhone 8 et d'iPhone 8 Plus pour novembre et décembre. A Wall Street, l'action Apple recule de 1,5% dans les échanges en avant-Bourse.

Thales cède 2,62% après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel nettement en dessous des attentes notamment à cause du spatial, les analystes s'interrogeant également sur l'impact de l'application des nouvelles normes comptables sur les objectifs du groupe.

Ailleurs en Europe, Unilever perd 4,97% après avoir publié des ventes inférieures aux attentes au troisième trimestre en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Les deux plus forts replis du Stoxx 600 sont pour le britannique IWG (-33,69%), le propriétaire de Regus, et l'allemand Kion (-12,82%) qui ont tous deux lancé des avertissements sur résultats.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut sont repartis à la baisse après leur progression de la veille qui a permis au Brent d'atteindre un pic de trois semaines à 58,54 dollars.

(édité par Blandine Hénault)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus