Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les Bourses en Europe prudentes sur fond d'interrogations

Publié le

par Patrick Vignal

Les Bourses en Europe prudentes sur fond d'interrogations
Les principales Bourses européennes évoluent prudemment lundi à l'ouverture. A Paris, le CAC 40 prend 0,12% à 5.559 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,10% et à Londres, le FTSE avance de 0,14%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent prudemment lundi à l'ouverture, les intervenants de marché s'interrogeant sur les annonces à venir des grandes banques centrales et sur les résultats de poids lourds de la cote qui s'apprêtent à tomber.

A Paris, le CAC 40 prend 0,12% à 5.559 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,10% et à Londres, le FTSE avance de 0,14%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,1%, le FTSEurofirst 300 grappille 0,03% et le Stoxx 600 est inchangé.

Après avoir progressé sur des anticipations de mesures d'assouplissement de la part de la Réserve fédérale comme de la Banque centrale européenne (BCE), les marchés calent, notamment parce que les investisseurs craignent une déception sur le front de la politique monétaire. Ils seront fixés jeudi pour la BCE et le 31 juillet pour la Fed.

Ils sont par ailleurs mitigés face aux résultats trimestriels déjà publiés, en attendant pour cette semaine ceux de Facebook, Amazon, Boeing et Deutsche Bank, entre autres.

VALEURS EN EUROPE

La cote dans les premiers échanges en Europe est animée par les changements de recommandations et l'actualité des entreprises.

A Paris, Rémy Cointreau cède 2,90% après une dégradation de deux crans à "sous performance" par BofA Merrill Lynch.

Coface perd 4,67% après le démenti par Natixis de discussions susceptibles d'aboutir à la cession de sa filiale d'assurance-crédit.

Ailleurs en Europe, Philips prend 3,97%, les investisseurs saluant ses résultats trimestriels.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en léger repli, les investisseurs craignant que la Réserve fédérale se contente d'une petite baisse de taux. La prudence des investisseurs japonais s'explique en outre par le fait que la saison des résultats trimestriels des entreprises japonaises va démarrer.

L'indice SSE Composite de la Bourse de Shanghai a perdu 1,3%, les investisseurs se détournant de ses valeurs pour se ruer sur celles du Star, rival chinois du Nasdaq, qui fait ses débuts lundi avec la cotation de 25 sociétés technologiques.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) abandonne 0,4%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a terminé vendredi en baisse à la suite d'un article du Wall Street Journal prêtant à la Réserve fédérale l'intention de ne baisser ses taux que d'un quart de point.

L'indice Dow Jones a cédé 0,25%, le S&P-500 0,62% et le Nasdaq Composite 0,74%.

Les indices de référence de Wall Street ont connu leur pire semaine depuis le mois de mai.

TAUX/CHANGES

Le rendement des Treasuries à 10 ans se stabilise autour de 2,048% après avoir pris vendredi près de deux points de base à la suite des informations du Wall Street Journal, selon lesquelles la Fed ne serait pas prête à opérer une réduction d'un demi-point de ses taux.

Le dollar suit le même mouvement face à un panier de référence et l'euro cède un peu de terrain, autour de 1,1213.

Dans les premiers échanges en Europe, le Bund allemand à 10 ans, taux de référence de la zone euro, recule un peu, autour de -0,32%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole restent orientés à la hausse après la saisie vendredi par l'Iran d'un pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, nouvel incident dans la guerre des nerfs qui oppose depuis des semaines Téhéran aux Occidentaux.

Le brut léger américain prend 1% à 56,23 dollars le baril et le Brent de mer du Nord gagne 1,5% à 63,40 dollars.

Aucun indicateur majeur à l'agenda du 22 juillet.

(Édité par Marc Joanny)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle