Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les Bourses en Europe prudentes sur fond d'incertitudes

Publié le

par Patrick Vignal

Les Bourses en Europe prudentes sur fond d'incertitudes
Les principales Bourses européennes se cherchent une tendance vendredi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,06% vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,1% et à Londres, le FTSE recule de 0,27%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes se cherchent une tendance vendredi en début de séance sur fond de tensions au Moyen-Orient et d'interrogations sur l'évolution de la politique monétaire aux Etats-Unis.

La prudence des investisseurs se justifie en outre par les incertitudes entourant l'évolution du conflit commercial qui oppose Pékin à Washington alors que les deux pays viennent de reprendre leurs négociations.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,06% à 5.655,67 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,1% et à Londres, le FTSE recule de 0,27%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,03%, le FTSEurofirst 300 grappille 0,07% et le Stoxx 600 progresse de 0,13%.

La Réserve fédérale américaine a baissé mercredi ses taux d'un quart de point mais la suite est plus floue.

Quant à la Chine, elle a abaissé légèrement vendredi l'un des taux préférentiels qu'imposent les banques commerciales à leurs clients, la banque centrale chinoise cherchant à réduire le coût du crédit dans une économie frappée par les tensions commerciales avec les Etats-Unis.

"L'impact direct et immédiat sur l'économie sera limité parce qu'il s'agit d'une petite baisse mais cela montre clairement que les autorités chinoises adoptent une posture accommodante, ce qui devrait rassurer les marchés d'actions chinois", commente Wang Shenshen, économiste au Tokai Tokyo Research Center.

VALEURS

En Bourse en Europe, Casino prend 1,28% après avoir annoncé jeudi discuter de la vente de sa filiale Leader Price à l'allemand Aldi pour un montant qui n'a pas été divulgué.

A la hausse également, Alten bondit de 7,54% à la faveur d'un relèvement de recommandation par Société Générale, qui passe à l'achat sur la valeur en saluant de solides résultats semestriels.

A la baisse, le voyagiste en difficulté Thomas Cook plonge de 20% à la Bourse de Londres pour toucher un plus bas historique après avoir reçu de nouvelles demandes de financement de la part des banques.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en hausse modérée, portée par des anticipations de prochaines mesures d'anticipation de la part de la Banque du Japon, et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,15%.

Ce dernier indice ne s'en dirige pas moins vers un déclin sur l'ensemble de la semaine en raison de pertes importantes en Inde et à Hong Kong.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini jeudi en ordre dispersé avec des variations modestes, les investisseurs continuant de digérer les annonces de la Fed, la banque centrale n'ayant pas répondu à leurs interrogations sur l'évolution de sa politique monétaire dans les prochains mois.

L'indice Dow Jones a cédé 52,29 points (0,19%) à 27.094,79.

Le S&P 500, plus large, a terminé inchangé à 3.006,79 après avoir flirté en séance avec ses plus hauts historiques.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 5,49 points (0,07%) à 8.182,88.

Les indices restent très sensibles à la moindre annonce qui pourrait laisser entrevoir une amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

"Il y a eu du mieux récemment mais s'il y avait un accord, quel qu'il soit, ce serait un accord très léger, un mini-accord, parce que les positions des Etats-Unis et de la Chine sont encore très éloignées sur les principales questions", souligne Ben Philipps, directeur des investissements en chef chez EventShares.

TAUX

Les rendements des emprunts d'Etat américains de référence se stabilisent, à 1,768% pour le 10 ans et 1,737% pour le 2 ans, avec une courbe des taux très plate qui menace de s'inverser de nouveau.

Dans les premiers échanges en Europe, le Bund à 10 ans s'équilibre autour de -0,51%.

CHANGES

L'"indice dollar", qui mesure les fluctuations de la monnaie américaine face à un panier de devises de référence, recule légèrement et l'euro s'apprécie un peu, à 1,1057 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont orientés à la hausse après l'annonce d'une opération lancée par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen, un incident qui pourrait aggraver les tensions dans le Golfe après les attaques contre des installations pétrolières saoudiennes.

Le contrat octobre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,8% à 58,62 dollars le baril et le Brent de mer du Nord pour livraison en novembre gagne 0,5% à 64,70 dollars.

(Édité par Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle