Les bornes d'appel d'urgence passent sur le mobile

Le groupe autoroutier APRR vient de lancer une nouvelle application pour les iPhone et les smartphones utilisant le système d'exploitation Android de Google. Comparable à une borne d'appel d'urgence (BAU) embarquée, elle sera prochainement accompagnée d'autres services de mobilité à valeur ajoutée pour l'aide au pilotage...

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les bornes d'appel d'urgence passent sur le mobile

Réduire la distance séparant le conducteur d'un véhicule léger en panne ou accidenté de la borne d'arrêt d'urgence. C'est l'objectif de la nouvelle application SOS Autoroutes proposée gratuitement par APRR (Autoroutes Paris Rhin Rhône) aux automobilistes empruntant son réseau autoroutier couvrant quelque 2.300 kilomètres en France. La cible : tous les conducteurs de véhicules légers équipés d'iPhone et de smartphones sous Android. Les particuliers et les vacanciers sont particulièrement visés, de même que les professionnels qui, tels les commerciaux et les livreurs, avalent les kilomètres et sont donc particulièrement exposés aux risques de pannes et d'accidents sur le réseau.

Le fonctionnement est assez simple. Il suffit de télécharger l'application SOS Autoroutes sur l'App Store d'Apple ou la place de marché Androïd Market de Google. Puis de renseigner, en deux ou trois minutes seulement, les informations de base qui permettront aux services d'urgence de "pré-qualifier" la demande : nom, prénom, numéro de mobile, modèle et numéro d'immatriculation du véhicule.

Bases de données d'APRR pour les derniers mètres

En cas de panne, le conducteur n'a qu'à démarrer l'application pour être automatiquement géolocalisé. "Le système utilise la triangulation GSM et le GPS pour dégrossir le point de localisation du véhicule", précise Romain Deumié, responsable internet et nouvelles offres de cette filiale d'Eiffage. "Il compare ensuite ce point à la base de données de points du réseau APRR afin de situer très précisément le véhicule." La seule contrainte pour l'automobiliste consiste à indiquer son sens de circulation sur l'autoroute car celui-ci ne peut pas encore être déterminé automatiquement.

Toujours pour faciliter l'intervention des secours, le conducteur peut aussi utiliser l'appareil photo intégré au smartphone pour prendre (prudemment) en photo son véhicule et en transmettre un cliché aux équipes du poste de contrôle sécurité le plus proche. Lesquelles peuvent être contactées à tout instant en un seul clic sur le bouton "Appel".

Jeter des ponts avec les tiers appelés à intervenir

Quid du dépannage et des assureurs ? "Nous allons travailler plus en finesse sur ces questions là et des informations complémentaires pourront peut être être rajoutées à l'avenir dans le cadre de partenariats", indique Romain Deumié.

SOS Autoroutes n'est ni la première ni la dernière application pour smartphones d'APRR. Précédée d'un quizz kilométrique ludique destiné aux enfants à bord (sur les autoroutes A6, A40 et A43), s'appuyant entre autres sur les panneaux de tourisme croisés en chemin, elle devrait être à l'avenir suivie "d'autres services d'aide au pilotage" à destination des particuliers et des pros.

Mais pas question de faire de l'application pour faire de l'application. "Chaque solution devrait être complémentaire des services existants – Autoroute Info, panneaux...", prévient Romain Deumié. Et le concessionnaire s'engage à ne faire aucun compromis sur la sécurité : si elles se concrétisent, les solutions de pilotage devraient par exemple être destinées aux copilotes, et pas aux conducteurs.

Christophe Dutheil


Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS