Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Les bonnes récoltes américaines de Bonduelle

, ,

Publié le

Le géant des légumes Bonduelle affiche un chiffre d'affaires en hausse de 21,4%, tiré essentiellement par la croissance externe aux USA. Le groupe a, par ailleurs, indiqué sa volonté de se faire labelliser B-Corp d'ici à trois ans. 

Les bonnes récoltes américaines de Bonduelle
Bonduelle affiche un chiffre d'affaires en hausse de 21,4% sur son exercice 2017/2018
© Regis Duvignau

"Nos résultats sont à un niveau historiquement haut" s’est félicité Guillaume Debrosse. Pour sa première présentation de résultats depuis sa prise de fonction en juillet dernier, le nouveau directeur général du groupe Bonduelle a de quoi être satisfait. Le groupe nordiste affiche en effet une croissance de 21,4% par rapport à l’exercice précédent avec un chiffre d’affaires de 2 776,6 millions d’euros. De bons résultats qui sont le fruit de la stratégie de croissance externe menée par le groupe depuis le milieu des années 90.

La stratégie de diversification géographique

Après l'Europe centrale et orientale, le Canada et le Brésil, Bonduelle a concrétisé, en 2017, sa diversification géographique en achetant Read Pac Foods en 2017. Un résultat qui paie puisque la consolidation en année pleine de l’activité de la société américaine est le principal moteur de la croissance. Bonduelle Fresh Americas, comme elle a été renommée, apporte au groupe 540 millions de chiffre d'affaires à l'entreprise, soit une croissance de 23 points. 

En 2019, Bonduelle entend continuer sa politique de diversification à l’étranger puisque le groupe a d’ores et déjà annoncé l’exploitation des produits Del Monte au Canada. Cette incursion sur le marché du fruit devrait permettre au groupe de maintenir une croissance de 2,5% en 2019 malgré une météo compliquée en Europe. 

L’Amérique, principale composante de l’activité de Bonduelle

Alors que l’activité du groupe était, historiquement, centrée sur le continent européen, les acquisitions de Read Pac Foods et Del Monte changent la donne. "Aujourd’hui, 55% de notre activité se fait hors Europe" précise Guillaume Debrosse. Les Etats Unis et le Canada représentent plus de 47% du chiffre d’affaires du groupe.

La stratégie de diversification du groupe passe également par l’abandon des marques de distribution au profit du développement des marques propres dont proviennent plus de 51% du chiffre d’affaires du groupe.

Vers une entreprise à mission

La présentation des résultats s’est assortie de l’annonce d’un nouveau slogan : "la nature, notre futur". Un leitmotiv plus sain que l'entreprise espère concrétiser par la labellisation B-Corp, à l'image du chemin entrepris par Danone. Le géant des légumes a, en effet, annoncé son projet de faire certifier 30% de son chiffre d’affaires d’ici à trois ans. Bonduelle s’est également dit intéressé par le concept d’entreprise à mission sans pour le moment se donner de raison d’être. "Nous n’inscrivons pas encore de raison d’être dans nos statuts, mais dans le futur, cela pourra être envisagé" a expliqué Christophe Bonduelle, président du groupe, sans pour autant donner de calendrier.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle