Les biotechnologies, l’avenir de la filière cosmétique en France?

Quels sont les enjeux de la filière cosmétique en France, de plus en plus bousculée par les consommateurs à la recherche de produits naturels ? La recherche de composés bio-sourcés et de molécules produites par des technologies respectueuses de l’environnement représente un défi majeur pour les professionnels du secteur, observe Pierre Monsan, directeur fondateur de TWB (Toulouse White Biotechnology). Il défend les biotechnologies comme l’avenir de la filière.

Partager

Les biotechnologies, l’avenir de la filière cosmétique en France?
Pierre Monsan, directeur fondateur de TWB défend les biotechnologies comme l’avenir de la filière cosmétique.

L'industrie cosmétique figure parmi les rares secteurs où la France est leader mondial. En France, ce marché se classe juste derrière l'aéronautique, les vins et spiritueux. En 2017, les exportations du secteur cosmétique français ont atteint 13,6 milliards d'euros, selon le syndicat du secteur, la FEBEA.

A LIRE AUSSI

Afin de maintenir leur place de leader sur le marché mondial, les acteurs français du secteur n’ont de cesse d’innover et investissent notamment dans les biotechnologies, véritable alternative de production durable des produits cosmétiques. En effet, en s’appuyant sur le vivant (enzymes ou micro-organismes), les biotechnologies assurent le développement d’ingrédients biosourcés ou de packagings biodégradables en remplacement de produits chimiques.

Outre l’aspect éco-responsable, les biotechs permettent de diversifier les molécules déjà existantes, voire même de générer des molécules qui n’existent pas aujourd’hui dans la nature avec des propriétés tout à fait intéressantes et plus optimisées. Il est par exemple possible de créer de nouveaux composants pour développer des produits en parfumerie. De nouveaux composés aromatiques, des notes nouvelles aux parfums inexistants jusqu’alors peuvent être créés. Les biotechnologies offrent ainsi un énorme potentiel d’innovation dans ce secteur, permettant de répondre aux enjeux de développement durable et à la demande croissante des consommateurs en matière de “naturalité” des produits.

A LIRE AUSSI

Mais la principale révolution dans ce secteur reposera sur la possibilité de connaître précisément l’état de la peau en analysant son microbiote via un séquençage de l’ADN. Grâce aux biotechnologies, il sera alors possible de proposer des produits sur-mesure avec des molécules actives correspondant parfaitement aux besoins de chaque individu. A l’image d’autres secteurs et grâce aux nouvelles technologies, la cosmétique sera de plus en plus personnalisée.

Des pôles dédiés aux biotechs dans le domaine de la cosmétique voient le jour en France. La région Toulousaine, qui fait figure de référence en biotechnologie, attire à ce titre de nombreuses sociétés mondiales dans le secteur des cosmétiques. Outre la présence historique de l’industriel de renom Pierre Fabre, la Métropole Toulousaine vient d'attirer Givaudan, leader mondial des parfums et des arômes, à travers l'acquisition de la société Libragen. De récentes arrivées comme Clariant et l'IFF-Lucas Meyer démontrent l’attractivité de la France sur ce secteur. La France compte bien garder sa longueur d’avance sur ce secteur stratégique pour son économie.

Pierre Monsan, directeur fondateur de TWB (Toulouse White Biotechnology)

Les avis d'experts sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs et n'engagent pas la rédaction de L'Usine Nouvelle.

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS