Les Bibs s'en prennent aux actionnaires

Partager

Jets de pétards contre fumigènes, affrontement avec des CRS venus en nombre, bousculade...
L'assemblée générale annuelle des actionnaires Michelin, qui se tenait ce vendredi matin dans son fief de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), a tourné au coup de chaud.

Les syndicats Sud et CGT avaient appelé à manifester devant la salle Polydôme où se réunissaient 1 800 actionnaires autour des cogérants du groupe, dont le patron Michelin Rollier.

Pour l'occasion, plusieurs cars de Bibs avaient fait le déplacement depuis les sites de Roanne (Loire), Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) ou encore Blavozy (Haute-Loire).

Dès l'arrivée des actionnaires, le ton est vite monté lorsque les manifestants ont voulu investir les lieux par la force. « Comment voulez-vous qu'on accepte que 150 millions d'euros aillent à ses actionnaires, pendant que nous subissons du chômage partiel et des fermeture de sites ? », s'indigne la CGT.

A l'intérieur, l'AG a pu se tenir normalement, sur fond de crise bien sûr. « Au premier trimestre, le groupe a enregistré une baisse de chiffre d'affaires de 14 %, avec une baisse de volumes de près de 25 % », a précisé Michel Rollier, dont le niveau de rémunération a suivi le cours de bourse cette année.

En un an, l'action Michelin a perdu plus de 50 % et le patron de la commandite payé au résultat a vu logiquement sa rémunération divisée par deux pour atteindre les 2,4 millions d'euros. « Je comprends l'inquiétude des salariés, mais tout sera mis en œuvre pour éviter les restructurations en France », a confirmé officiellement le patron du n° 1 mondial du pneumatique.

En Auvergne, Geneviève Colonna d'Istria

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS