Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les besoins en capacités de stockage s'envolent

,

Publié le

Devant la multiplication des données et le durcissement des contraintes réglementaires, les entreprises doivent repenser leur stratégie de stockage et d'archivage numérique.

Les besoins en capacités de stockage s'envolent

Les données numériques ne connaissent pas la crise, bien au contraire. L'an dernier, la quantité de données numériques produites dans le monde a bondi de pas moins de 62 %, à 800 000 pétaoctets (800 000 millions de gigaoctets !), indique la dernière étude du cabinet américain IDC sur l'univers numérique. En 2010, les données numériques devraient même, pour la première fois, passer la barre du zétaoctet (un milliard de gigaoctets). Et d'ici 2020, leur volume devrait encore croître de 44 % par an pour culminer à 35 zétaoctets (24 fois plus qu'en 2009).

Diversification des fichiers. La multiplication des fichiers créés et la diminution de leur taille moyenne est une autre tendance lourde. La raison ? Aux données stockées sur les ordinateurs, les smartphones ou les serveurs s'ajoutent désormais celles qui sont issues de la géolocalisation, du suivi par RFID des biens et des services, des réseaux électriques intelligents (« smart grids ») ou encore des nouvelles applications exploitant les données ouvertes de type « open data »... La virtualisation croissante des infrastructures des entreprises (serveurs et postes de travail) et la modernisation de leurs systèmes de sauvegarde et d'archivage contribuent aussi à accroître les besoins en stockage.

Stocker plus

Problème : les capacités de stockage des entreprises augmentent moins vite que le volume de données à sauvegarder. L'institut Gartner le constate, le marché du stockage sur disque (ECB, ou External Controller-Based Disk Storage), qui avait déjà bondi de 17,1 % au premier trimestre 2010, s'est envolé de 21,4 % au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an dernier. Les équipements se sont surtout transformé pour gagner en efficacité. Les grandes baies monolithiques sont ainsi progressivement remplacées par des systèmes modulaires de stockage sur disques, moins coûteux – notamment des systèmes de stockage en réseau baptisés NAS (Network Attached Storage).

Sécurité. Côté logiciels, les ventes ont crû de 7,2% au premier trimestre selon IDC. Sur ce créneau, la protection et la récupération des données sont les maîtres-mots pour les principaux éditeurs (EMC, CommVault, IBM, HP...). Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir aux logiciels de déduplication. Ils permettent d'éliminer les doublons dans les données sauvegardées ou archivées. Résultat : l'espace dévolu au stockage diminue, tout comme l'utilisation de bande passante pour la réplication à distance des données.

Préserver l'intégrité des données

Autre enjeu pour les entreprises : mettre les systèmes de stockage en conformité avec les réglementations, notamment les obligations de conservation des données liées à la loi Sarbanes-Oxley aux États-Unis ou à la LSF (Loi de sécurité financière) de ce côté-ci de l'Atlantique. Elles recommandent la conservation de toutes sortes de données – structurées ou non – susceptibles d'être produites dans le cadre d'un audit ou d'une enquête juridique. Des solutions sont donc désormais offertes pour éviter les pertes de données et leur usage non-autorisé (on parle de DLP, ou Data Loss Prevention), mais aussi pour gérer les durées de conservation et désengorger les serveurs de production des données « dormantes ».

Des nuages conformes. Ces impératifs de sauvegarde et de protection des données valent aussi pour les nouveaux services de stockage ou d'hébergement en ligne, de type cloud computing. Lorsqu'elles font appel à des prestataires externes, les entreprises doivent s'assurer du respect des règles appliquées par le fournisseur afin de garantir l'intégrité des données, leur protection, la gestion des risques et la possibilité de récupérer ces données en cas de sinistre. Décidément, le stockage reste un travail d'experts...


 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle