Les bénéfices des vaccins à ARNm l'emportent sur les risques d'inflammations cardiaques, dit l'OMS

GENÈVE (Reuters) - Les bénéfices des vaccins à ARN messager l'emportent sur les risques faibles de souffrir d'une inflammation cardiaque, annonce vendredi un comité consultatif de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les bénéfices des vaccins à ARNm l'emportent sur les risques d'inflammations cardiaques, dit l'OMS
Les bénéfices des vaccins à ARN messager l'emportent sur les risques faibles de souffrir d'une inflammation cardiaque. /Photo prise le 6 juillet 2021/REUTERS/Tatyana Makeyeva

L'OMS a déclaré dans un communiqué que les deux pathologies rares observées - la myocardite, une inflammation du coeur, et la péricardite, une inflammation de la membrane entourant le coeur - se déclaraient dans les jours suivant la vaccination, surtout chez les hommes jeunes ayant reçu leur deuxième injection.

"Les bénéfices de la vaccination par les vaccins à ARNm sont plus importants que ses inconvénients puisqu'ils réduisent le nombre d'hospitalisations et de décès dus au COVID-19", a dit l'OMS.

Plus tôt dans la journée, l'Agence européenne du médicament a annoncé qu'un lien possible entre de très rares cas d'inflammations cardiaques et les vaccins contre le COVID-19 développés par les laboratoires Pfizer ou Moderna avait été trouvé. Elle a, elle aussi, souligné que les bénéfices des vaccins l'emportaient sur les possibles risques encourus.

(Stephanie Nebehay; version française Camille Raynaud)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS