Les 'Beenz' à l'assaut du Web

Les " beenz " fidélisent les cyberconsommateurs à coups de cadeaux. A la fois outils de marketing et moyens de paiement, les marchands pourraient bien les consacrer monnaie unique du Web.

Partager

Les 'Beenz' à l'assaut du Web

Nouer des relations privilégiées avec les cyberconsommateurs, recruter des visiteurs réguliers, accroître sa notoriété, augmenter son trafic, mais aussi procurer un moyen de paiement simple, la start-up britannique beenz.com chasse à la fois sur les terres des programmes de fidélisation et des monnaies virtuelles. Côté fidélisation, comme les programmes concurrents, les sites partenaires offrent des beenz - prononcer [binz] - en échange, par exemple, d'une visite quotidienne sur le site, d'un achat, d'une ré- ponse à un questionnaire ou d'un abonnement à une liste de diffusion. VNUnet.fr récompense ainsi de 40 beenz les internautes qui s'abonnent à la lettre hebdomadaire. Effet immédiat : le site enregistre actuellement 200 à 250 nouveaux inscrits par jour, contre 70 à 80 auparavant. " Mais il faut faire attention aux chasseurs de beenz ", explique Dominique Busso, éditeur du site. Chez VNUnet.fr, ils sont minoritaires, de l'ordre de 10 à 15 %. La chasse au beenz est en effet un sport en vogue, car, outre les cadeaux qu'ils rapportent, les beenz se transforment en monnaie virtuelle pour acheter des produits sur les sites marchands partenaires du programme. Et les beenz ne connaissent pas de frontières. Ainsi, bien que le site français de beenz.com ne propose pour l'instant que des échanges de cadeaux, il est tout à fait possible de payer en beenz dans des boutiques Web internationales qui livrent en France, comme la galerie marchande britannique ishop.co.uk. Déjà 2,5 millions d'adeptes Cette universalité et son mode de fonctionnement novateur expliquent sans aucun doute le succès de beenz.com dans le monde. La start-up, âgée d'à peine 2 ans, a levé plus de 60 millions de dollars. Le service a été lancé en mars 1999. Le site a déjà conquis 2,5 millions d'adeptes et comptabilise plus de 22 millions de transactions. 1 milliard de beenz étaient en circulation fin juin ! Soit près de 5 millions de dollars. En effet, beenz.com rémunère les sites marchands qui acceptent le beenz comme mode de règlement au taux de 0,5 cent l'unité (environ 3,5 centimes). Pour utiliser le beenz comme outil de marketing, il en coûte 7 centimes au site Web pour chaque beenz distribué. Reste aux marchands de décider comment ils veulent utiliser les beenz. Fidéliser et offrir un nouveau moyen de paiement a un prix. Sans oublier que, d'après Jupiter Communications, aux Etats-Unis, si 75 % des cyberconsommateurs participent à de tels programmes, seuls 22 % d'entre eux déclarent qu'ils les incitent à acheter.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS