Les banques ont causé la crise, pas les taux bas, dit Greenspan

WASHINGTON (Reuters) - Ce n'est pas l'accès plus facile des Américains les moins fortunés au crédit immobilier qui a plongé les Etats-Unis dans la crise, mais la tendance de Wall Street à transformer les prêts en produits financiers opaques, déclare l'ancien président de la Réserve fédérale Alan Greenspan.

Partager
Les banques ont causé la crise, pas les taux bas, dit Greenspan

Le texte qu'il devait lire devant la commission d'enquête du Congrès sur les causes de la crise financière reprend les arguments qu'il utilise depuis 2008 pour défendre son action à la tête de la Fed, en réfutant la thèse selon laquelle la banque centrale a favorisé l'envolée des prix immobiliers en pratiquant des taux d'intérêt extrêmement bas.

"La bulle des prix immobiliers, la plus importante bulle du monde depuis des générations, a été causée par la baisse des taux d'intérêt mais (...) ce sont les taux du crédit immobilier à long terme qui ont galvanisé les prix, et pas les taux au jour le jour des banques centrales, contrairement à une opinion désormais largement répandue", a-t-il dit.

"Permettez-moi de redire respectueusement que, selon moi, l'émission des emprunts hypothécaires 'subprime' (...) n'a pas été une cause de premier plan de la crise financière", a-t-il ajouté.

Il a répété que des événements géopolitiques comme la chute de l'Union soviétique et la montée en puissance de la Chine avaient contribué à augmenter la main d'oeuvre mondiale, dopant la croissance et gonflant l'épargne à investir, favorisant ainsi la montée des taux d'intérêt à long terme.

Il a reconnu que les autorités avaient sous-estimé les risques liés à la montée des prix immobiliers durant les années 2000.

"Dans un climat d'euphorie croissante, les dirigeants des institutions financières comme les régulateurs, qui incluent la Réserve fédérale mais pas seulement celle-ci, ne sont pas parvenues à mesurer l'ampleur sous-jacente, la longévité et l'impact potentiel" des risques pour les marchés, a-t-il expliqué.

Glenn Somerville, Marc Angrand pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS