Les banques lèvent le dernier obstacle pour reprendre la Saur

Le fonds d'investissement Cube a accepté de donner son aval au projet de reprise du groupe de services aux industriels Saur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les banques lèvent le dernier obstacle pour reprendre la Saur

Les 12 000 salariés de la Saur, n°3 du marché français de la distribution d'eau, vont enfin pouvoir souffler. Après des mois de négociations, ce sont finalement les banques créancières qui vont reprendre le groupe de services aux industriels et aux collectivités.

L'AFP nous apprend en effet que le fonds d'investissement Cube, qui se montrait jusqu'alors récalcitrant quant au processus de reprise par les banques, a finalement donné son feu vert le 25 juin.

"Aujourd'hui, nous avons tous les accords des actionnaires, ce qui représente une étape majeure et positive dans le processus de conciliation, et nous les en remercions", s'est enthousiasmé une porte-parole de la direction de la Saur à l'AFP.

Un consortium d'établissements bancaires et fonds d'investissement est donc sur le point de reprendre le groupe. A sa tête, on retrouve les banques françaises BNP Paribas et Natixis, et la Royal Bank of Scotland britannique, à elles trois détentrices de 50 % du capital de l'entrprise.

La holding de contrôle de la Saur, Hime, a accumulé une dette de plus d'un milliard d'euros. La reprise du groupe par les banques va permettre de réduire cette dette à 900 millions d'euros, explique l'AFP.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS