Les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique décimées par l'ouragan Maria

100% des bananeraies de Guadeloupe et 70% des plantations de Martinique sont à terre, déplorent les représentants de la filière. Il y a un an, la tempête Matthew avait déjà affecté la production.

Partager
Les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique décimées par l'ouragan Maria

Elles avaient été épargnées par l'ouragan Irma. Les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique n’ont pas résisté au passage de l’ouragan Maria, les 18 et 19 septembre, avec, respectivement, 100% et 70% de pertes. "Le bananier est de par sa nature une herbe très fragile, aucun des bananiers n’a pu résister à la puissance des vents atteignant les 260 kilomètres à l’heure", déplore l’Union de groupements des producteurs de bananes (UGPBAN), qui regroupe les deux îles. La production restante sera commercialisée prochainement, accompagnée d’un ruban bleu-blanc-rouge. L’arrêté de catastrophe naturelle permettra pour sa part la poursuite de la perception des fonds européens sans disposer des quotas de production requis.

La filière, qui regroupe 600 exploitations familiales, produit habituellement 250 000 tonnes de bananes par an, à destination de l’Europe. Elle est le premier employeur privé de Guadeloupe et de Martinique. Un dispositif destiné à "indemniser les dégâts matériels non assurés des particuliers sous conditions de ressources, des petites entreprises, des collectivités locales ainsi que les pertes de fonds et de revenus des exploitants agricoles" sera mis en place, a annoncé la ministre des Outre-Mer Annick Girardin. Les producteurs de bananes peinent à s'assurer, compte tenu de la prise au vent de leurs cultures.

Le précédent Matthew

Fin septembre 2016, 40% des bananeraies de Martinique avaient été touchées par la tempête Matthew. En avril dernier, 7,9 millions d’euros avaient été débloqués par le Comité interministériel du fonds de secours pour indemniser les producteurs de bananes, les arboriculteurs et les maraîchers. Suite au passage de Maria, la filière compte parvenir à un retour à la normale de la production au printemps 2018.

1 Commentaire

Les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique décimées par l'ouragan Maria

vial
28/09/2017 17h:15

Et quand trouverons-nous des bananes de Guadeloupe en métropole, au lieu de banana de cote d'ivoire par exemple?

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS