Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les baisses de charges, Skype bientôt sur écoute, Constellium... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Les Echos reviennent ce matin sur les conclusions d'une étude qui démontre l'effet important sur l'emploi d'une baisse des charges centrée sur les bas salaires. Or, le Medef souhaiterait que les entreprises à forte valeur ajoutée soient elles aussi concernées. Le logiciel de Microsoft, Skype, pourrait être contraint de se plier aux obligations imposées aux opérateurs, notamment celle de permettre les écoutes de police, révèle L'Expansion. Enfin, France Inter consacre un reportage à l'usine Constellium à Issoire.

Débat autour de la baisse des charges

A la une des Echos de ce mercredi 12 mars : "la bataille est relancée sur les baisses de charges". Le quotidien s'appuie sur les conclusions d'une nouvelle étude qui démontre un effet plus important sur l'emploi d'une baisse centrée sur les bas salaires.

Or, pour le Medef, les 10 milliards d'euros d'allègement de charges du pacte de responsabilité doivent surtout aider les entreprises à forte valeur ajoutée à remonter en gamme pour gagner des parts de marché à l'export. L'organisation patronale se dit prête à défendre ce point de vue et menace d'en "tirer les conséquences" si ce scénario ciblant les bas salaires se confirme.

 

Skype, logiciel ou opérateur ?

D'après L'Expansion, le procureur de la République a ordonné l'ouverture d'une enquête préliminaire sur le service de téléphonie de Microsoft, Skype. Une nouvelle affaire en perspective en France pour le géant américain, dont la filiale française fait déjà l'objet d'un lourd redressement fiscal.

En toile de fond, une question : Skype, actuellement considéré comme un logiciel, doit-il être soumis aux mêmes obligations que les opérateurs ? Si la réponse est oui, la note pourrait être salée pour Microsoft, qui devra proposer des appels d'urgence, un service universel assurant le raccordement à un réseau téléphonique fixe pour un prix abordable, ou encore la distribution d'un annuaire imprimé, explique L'Expansion. Dans cette hypothèse, Skype devra également collaborer avec les services de police en permettant des écoutes, comme n'importe quel opérateur, ce qui pourrait nuire à son image alors que le sujet fait pour le moins polémique actuellement.

 

 

Constelluim à Issoire, usine modèle

France Inter consacre ce matin un reportage à l'usine Constellium à Issoire. Dans cette ville du Puy-de-Dôme, "l’industrie fournit presque 40% des emplois et près de 5 000 salariés travaillent notamment pour l’aéronautique", rappelle la radio.

Le site de Constellium est tout simplement la plus grande usine de la ville. L'entreprise, qui fait partie des leaders mondiaux de l’aluminium haut de gamme, y fabrique des tôles utilisées dans la construction des avions.

Avec des clients comme Airbus, Boeing, Dassault et Bombardier, l'usine ne cesse de s'agrandir : elle s’étend aujourd’hui sur plus de 90 hectares et emploie 1 500 salariés. "Principal employeur de la ville, Constellium permet aussi de créer des emplois indirects puisque entre les sous-traitants et les fournisseurs, l’usine travaille avec 350 entreprises dans la région. Il s’agit surtout de petites entreprises", ajoute le reportage.

 

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle