Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les Ateliers de construction du Centre sauvés par la RATP

, ,

Publié le

Après deux ans de lutte pour leur emploi, les salariés des Ateliers de construction du Centre (ACC) à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) décrochent un contrat avec la RATP pour la rénovation des rames de deux lignes du métro parisien qui leur apportera du travail pour quatre ans.

Les Ateliers de construction du Centre sauvés par la RATP © © DR

Les 286 salariés des Ateliers de construction du Centre (ACC) en lutte pour leur survie depuis plus de deux ans voient enfin le bout du tunnel. Vendredi 3 février, la RATP a attribué aux ACC le chantier de rénovation de 86 rames du métro parisien, sur les lignes 7 et 8. Ce contrat salvateur pèse 50 millions d’euros et représente surtout quatre ans de travail pour cette entreprise de maintenance ferroviaire basée à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et menacée de fermeture. Au total, ce seront 130 rames qui devraient être confiées aux ACC, tout chantier confondu.

Il était temps. Malgré la rénovation de rames du tramway de Grenoble, des voitures de l'Orient Express ou encore d'une rame TER de la région, les salariés subissaient depuis plusieurs mois du chômage technique. Les élus auvergnats de tout bord s’étaient largement investis sur ce dossier, allant jusqu’à manifester aux côtés des salariés à Paris, en 2015.

Dans un long communiqué, le maire (PS) de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a tenu à souligner "une magnifique victoire qui revient en premier lieu aux 286 salariés, à leurs représentants syndicaux et aux dirigeants de l’entreprise". Olivier Bianchi a aussi salué "la belle cohésion territoriale" des acteurs publics et privés régionaux. Pour Laurent Wauquiez, président (LR) de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui s’était rendu à plusieurs reprises aux ACC, "preuve est faite que la mobilisation et la détermination associées au savoir-faire et à la compétence industrielle sont les clefs d’un secteur industriel fort et concurrentiel en Auvergne".

Les premières rames de métro concernées devraient arriver dans les ateliers clermontois au début du printemps. Comme une renaissance.

Geneviève Colonna d’Istria

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle