Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les artisans du renouveau de Michelin

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Cinq dirigeants ont contribué, chacun à leur façon, au renouveau de Michelin au fil des ans. Galerie de portraits.

Laurent Noual, directeur du corporate development

Considéré comme un petit jeune car il a moins de dix ans d’ancienneté, cet ancien consultant en stratégie est pourtant en grande partie comptable de l’avenir du groupe. Chargé de la stratégie, il a dans son spectre le département d’anticipation, dirigé par Erik Grab, pour envisager des business model à long terme. Féru d’innovation, il travaille en étroite collaboration avec Terry K. Gettys et se rend au moins une à deux fois par an en Californie pour sentir ce qui fera le buzz demain.

 

 

Terry K. Gettys, directeur de la R&D

Après trente-cinq ans passés au sein du groupe, il conserve une pointe d’accent de son Alabama natal, mais il est devenu un véritable Clermontois. Ce colosse, que tous qualifient de sympathique, gère depuis 2011 la R&D avec un triple souci : accélérer le développement des produits ; explorer les nouvelles pistes de business, à six mois comme à quinze (avec, par exemple, des recherches dans le véhicule connecté) ; favoriser l’open innovation entre services en interne comme avec des partenaires.

 

 

Vic Koelsch, chief digital officer

Cet ancien de Compaq dirige la nouvelle direction digitale du groupe depuis la fin 2014. Arrivé chez Michelin en 2001, son passé dans l’informatique lui ouvre les portes de la Silicon Valley, où ses anciens collègues d’IBM et d’HP trustent les postes à responsabilité. C’est un atout indéniable pour le développement numérique du géant du pneu, qui envisage de délocaliser Vic Koelsch de la Caroline du Sud en Californie. Sascar et Michelin solutions, deux solutions clé, sont placés sous sa responsabilité.

 

 

Florent Ménégaud, directeur de la ligne produit tourisme et camionnette

Depuis dix-huit ans dans le groupe, passé par plusieurs grandes régions et par le commerce, il pousse à la numérisation d’une division stratégique mais menacée, celle des pneus de monsieur Tout-le-monde. Il supervise de nouvelles formes de services avec révisersavoiture.com, un carnet d’entretien automobile en ligne, ou teste des formes de vente en ligne, avec PopGom. Associé à Thierry Chiche, le directeur général pneus tourisme et camionnette pour le monde, il pilote aussi l’arrivée de pneus technologiques et vitrine auprès du grand public.

 

Claire Dorland-Clauzel, directrice des marques et des relations extérieures

Seul membre féminin du comité exécutif, la littéraire Claire Dorland-Clauzel est une habile communicante. Un atout pour celle qui gère les autres activités de Bibendum : les services aux voyages, les cartes et guides verts, et surtout le fameux guide rouge. Cette énarque qui ne lâche jamais son iPhone pousse le développement en interne des pratiques venues du numérique, comme le réseau social d’entreprise BibSpace. Avec Patrick Oliva, son président, elle anime aussi le Michelin challenge Bibendum, le think tank vitrine du pneumaticien.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle