Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les applications du laser se multiplient sur LaserWorld of Photonics

,

Publié le

Le salon international LaserWorld of Photonics de Munich rassemble l’ensemble de la filière du 13 au 16 mai 2013. Après le rebond des deux dernières années, l’année 2013 sera celle de la consolidation. Mais le développement des systèmes laser est inéluctable, grâce à la multiplication de leurs usages.

Les applications du laser se multiplient sur LaserWorld of Photonics

C’est sous une météo digne du mois de mars que s’est ouvert le salon LaserWorld of Photonics de Munich, qui fêtait son quarantième anniversaire. Cette manifestation, l’une des deux plus importantes au niveau mondial avec le salon de San Francisco, rassemble tous les deux ans l’ensemble des filières des technologies laser et photoniques, du fabricant de composants chinois au concepteur de solutions complètes. Les visiteurs sont au rendez-vous sur les quatre halls qui accueillent plus de mille exposants.

Les applications du laser se multiplient. Le temps n’est plus où la découpe du métal représentait 80% des applications industrielles. Les applications pour l’énergie et la médecine sont par exemple largement représentées à Munich. Malgré ce développement et une assez bonne année 2012, la tendance est actuellement morose. Dans le domaine de la photonique, le syndicat professionnel VDMA préfère se projeter en 2020. A cet horizon, il prévoit un chiffre d’affaires mondial de 615 milliards d’euros, contre 350 milliards en 2011.

L’Allemagne capte 8 % du marché mondial

L’Allemagne se distingue, avec un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros en 2011 et 118 500 employés. Soit 8% du marché mondial, quand le reste de l’Europe ne pèse que 10%, face à la Chine (21%) et au Japon (21%). Le marché des systèmes laser pour le travail du métal a quant à lui atteint la valeur de 7,9 milliards d’euros, dépassant le niveau d’avant la crise de 2008-2009. 2013 se présente comme une année de consolidation, avant une reprise considérée comme inéluctable face au succès des technologies laser.

Certaines niches se nourrissent même de la crise. Les constructeurs automobiles français investissent ainsi dans des systèmes de brasage pour assembler des éléments de carrosserie, en remplacement d’une soudure par points, qui oblige à ajouter des joints pour l’étanchéité et l’esthétisme. Au final, le brasage laser assure une meilleure rigidité et s’avère moins coûteux.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle