Les annonces de Hollande, les migrants en Allemagne, les agriculteurs à Bruxelles... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Hollande face à la presse

Le chef de l'Etat se présente à la presse ce lundi 7 septembre à partir de 11h pour sa deuxième conférence de presse annuelle. Un rendez-vous qui a été déplacé plus tôt dans la journée par rapport aux précédents exercices, l'équipe de communication de l'Elysée préférant miser sur davantage de reprises dans les médias des annonces que fera François Hollande plutôt que sur une audience "directe" importante.

Le temps presse en tout cas pour le président de la République. "Le changement ? plus qu'un an...", titre ce matin Libération, rappelant à François Hollande son engagement qui ne se limite pas à la fameuse "inversion de la courbe du chômage". Des baisses d'impôts à la réforme du code du travail, le quotidien dresse le "rétroplanning infernal de l'Elysée pour cette dernière année utile".

 

 

Le président est en tout cas attendu au tournant par les Français : selon un sondage Ifop pour Le Figaro publié ce lundi matin, le président arriverait derrière Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé au premier tour de la présidentielle de 2017.

L'Allemagne et les migrants : entre solidarité et intérêt économique

Ce sont des milliers de migrants qui ont atteint l'Allemagne ce week-end, indique Ouest France. Libération fait notamment le récit de l'accueil chaleureux dont ils ont bénéficié : "A Francfort (ouest), dans la nuit de samedi à dimanche, chaque train était salué par des vivats, pendant qu’un comité d’accueil fourni chantait "Voilà la solidarité internationale !" ou "Dites-le haut et fort, les réfugiés sont les bienvenus ici !", relate le quotidien.

 

 

Si ces scènes font naturellement chaud au coeur dans le contexte international actuel, l'Allemagne pourrait profiter de cet afflux de migrants pour résoudre son problème de manque de main-d'oeuvre, indique un article du site de la RTS.

"Si nous arrivons à les intégrer rapidement dans le marché du travail, nous aiderons les réfugiés, et nous nous aiderons nous-mêmes", a notamment déclaré il y a quelques jours le président de la puissante fédération des industries allemandes BDI, Ulrich Grillo. Il manquerait en effet 140 000 ingénieurs, programmateurs et techniciens en Allemagne et "quelque 40 000 places d'apprentissage pourraient rester vacantes cette année". D'après l'institut Prognos, la pénurie de main-d'oeuvre est estimée à 1,8 million de personnes en 2020, tous secteurs confondus, et de 3,9 millions à l'horizon 2040 si rien ne bouge.

Les agriculteurs à Bruxelles

Après la manifestation parisienne de la semaine dernière, les agriculteurs sont attendus à Bruxelles ce lundi. "Plusieurs milliers de producteurs de lait et de viande porcine sont attendus, lundi 7 septembre, dans les rues de Bruxelles pour manifester sous les fenêtres des ministres de l’agriculture européens, réunis lors d’un Conseil extraordinaire visant à définir des mesures de soutien à ces deux secteurs en difficulté", résume Le Monde.

Et les Français ne seront pas seuls à attendre des mesures de l'Europe. "L’effondrement des cours du lait et des viandes bovines et porcines a provoqué tout l’été une fronde des agriculteurs européens, du Royaume-Uni à l’Allemagne, en passant par la France, dont le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, a demandé fin juillet une réunion extraordinaire avec ses homologues européens", rappelle le quotidien. 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte