Les Américains et les Chinois ont une bonne image de l’industrie française

C’est un paradoxe. Plus de la moitié des Américains et des Chinois jugent que l’industrie française est compétitive par rapport à la leur. A l’inverse, seuls 28% des Français partagent ce sentiment, selon un sondage réalisé par l’Ifop pour l’Observatoire Fives des usines du futur.

Partager
Les Américains et les Chinois ont une bonne image de l’industrie française

Loin du pessimisme national, les Américains et les Chinois estiment que l’industrie française est toujours compétitive par rapport à la leur. Interrogés par l’Ifop pour l’Observatoire Fives des usines du futur, les Américains sont 55% à trouver l’industrie française "très" ou "assez" compétitive par rapport à leur propre secteur manufacturier. Quant aux Chinois, ils sont 78% à partager ce point de vue. De quoi regonfler le moral des industriels français. Car les Français, eux, se montrent beaucoup plus sévères. Selon l’Observatoire, 28% d’entre eux seulement jugent que l’industrie française est compétitive par rapport à celle des autres pays… "C’est encourageant. La perception de l’industrie française est bien meilleure à l’étranger qu’on ne croit ici", estime Frédéric Sanchez, le PDG de Fives. Dès lors, "cela montre que redresser notre compétitivité n’est pas perdu, pour peu que l’on baisse un peu le coût du travail. Car l’image de marque, la compétitivité hors coût, qui est le plus dur à construire, est toujours là".

Les consommateurs américains et chinois se montrent cependant plus sévères avec la France qu’avec l’industrie européenne en général. D’après le sondage réalisé en mai, 92% des Chinois considèrent l’industrie européenne dans son ensemble plus compétitive que la leur (soit 14 points de plus que leur jugement sur l’industrie française), comme 76% des Américains (21 points d’écart).

Américains et Chinois plus attachés à leur industrie que les Français

Américains et Chinois estiment à 81% que l’industrie européenne conserve un avenir et à plus de 80% qu’elle est innovante.

Dans le même temps, les deux pays sont davantage attachés à leur propre industrie que les Français. 85% des Américains sont persuadés que leur propre industrie a un avenir, une opinion partagée par 80% des Chinois mais seulement 65% des Français. Un Américain sur deux juge aussi le secteur manufacturier attractif pour les jeunes contre moins de trois Français sur dix. "L’enthousiasme américain s’explique en partie par la réindustrialisation engagée grâce à la chute des prix de l’énergie. Quant à la Chine, les usines sont encore très présentes dans les villes et une grande partie des classes moyennes émergentes dépend de ce secteur", estime encore Frédéric Sanchez.

Très optimistes sur le rôle de l’industrie, les Chinois sont cependant les seuls, parmi les trois pays interrogés par l’Ifop et Fives, à s’inquiéter massivement des risques que font courir les usines pour l’environnement. Seuls 44% d’entre eux estiment qu’il est possible de construire une usine propre et respectueuse de l’environnement, contre 77% des Français et 81% des Américains. Le groupe d’ingénierie industrielle Fives, dont la Chine est le deuxième marché mondial, sait ce qu’il lui reste à faire.

Solène Davesne

0 Commentaire

Les Américains et les Chinois ont une bonne image de l’industrie française

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS