Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Les ambitions de Mecaplast - Key Plastics, devenu Novares, dans le véhicule connecté

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

Mecaplast - Key Plastics, fournisseur de solutions plastiques pour l’industrie automobile, a dévoilé sa nouvelle identité et ses nouvelles ambitions de groupe réunifié, le 19 septembre par la voix de son directeur général. Pierre Boulet croit à la croissance des plastiques intelligents dans le véhicule connecté et autonome.

Les ambitions de Mecaplast - Key Plastics, devenu Novares, dans le véhicule connecté
Pierre Boulet, directeur général de Novares, lors la conférence donnée le 19 septembre à Paris pour annoncer le changement de nom de Mecaplast - Key Plastics.

Nova pour l’innovation, Res pour le concret. Pour Pierre Boulet, directeur général du groupe issu de la fusion du français Mecaplast et de l'américain Key Plastics, les nouvelles choses, ce sont notamment les futures pièces plastiques du véhicule connecté. Pour se rebrander, le groupe a puisé son inspiration aux sources latines. Mais sous ce nouveau nom se cache de réelles innovations.

Réunies sous le nom de Novares, les deux entreprises ont, avec cette nouvelle dénomination, aboli les dernières frontières qui subsistaient depuis l’acquisition de la seconde par la première fin 2016. Objectif : favoriser la mutualisation des ressources internes et donner de la visibilité à la marque, notamment pour accélérer sa croissance à l’international et en Chine en particulier. Le groupe indique chercher à consolider son leadership au travers d’acquisitions de petite (de 30 à 100 millions d'euros) ou de grande envergure (200 à 300 millions), idéalement connectées au marché asiatique, à l’expertise moteurs et aux nouvelles technologies digitales et intelligentes.

Fournisseur de composants et de systèmes techniques aux constructeurs automobiles et équipementiers mondiaux de rang 1 (Tiers-1), Novares mise aussi sur la proximité avec ses clients. "C’est une priorité dans laquelle le groupe investit chaque année, a rappelé Pierre Boulet, directeur général. "Depuis 2013, nous avons ouvert ou agrandi trois usines par an". La France est concernée: à Saint-Marguerite (Vosges), par exemple, une nouvelle ligne de peinture et des travaux sur le bâtiment sont actuellement réalisés pour un montant de 6,3 millions d'euros. L'outil de production sera complété par l'acquisition d'une nouvelle presse. A Vire, en Normandie, l'industriel annonce aussi des travaux d'extension de 750m2 qui permettront d'accueillir, entre autres, des presses d'injection.

A la recherche des plastiques intelligents

Avec 7 lignes de produits, environ 36 000 références allant des composants pour moteurs et e-powertrain, aux peintures et revêtements extérieurs, commandes d’ouverture et autres, les pièces Novares sont présentes sur 400 modèles différents de voitures, "entre 15% et 20% de la totalité des automobiles produites dans le monde", indique Pierre Boulet. Le groupe, qui investit 6% de son chiffre d'affaires annuel en recherche et développement, entend bien répondre aux demandes du secteur automobile dans les domaines des véhicules hybrides et électriques propres, des surfaces intelligentes ou encore des véhicules autonomes connectés. Des domaines où les plastiques vont, selon Pierre Boulet, prendre de plus en plus d'importance, poussés par la recherche du confort et de l’allégement.

Le marché du plastique dans l’industrie automobile est dynamique, avec une croissance de 2% par an, selon Novares. "Après 15 années à répondre aux exigences de sécurité, c’est désormais le confort - et plus particulièrement celui lié aux communications - qui monopolise les développements, explique Pierre Boulet. La voiture de demain sera une interface, au même titre que nos téléphones. Les besoins d’interaction seront aussi importants à l’intérieur que la connectivité avec l’extérieur. La voiture de demain devrait se stabiliser en poids autour d’1,2 tonne. Elle embarquera beaucoup plus de composants." Pour que tous s'en rendent compte, le groupe présente chaque année depuis 3 ans à ses clients une "démo car" intégrant ses dernières innovations. La SMT3 sera dévoilée début 2018.

Un groupe en bonne santé

Implanté dans 21 pays, le groupe Novares a comme actionnaire majoritaire le fonds d'investissement Equistone Partners Europe. Il compte 42 sites de production dans le monde, 7 centres de compétences, 5 centres techniques et 17 centres de services clientèle. 70 marques automobiles constituent son portefeuille clients. Les français PSA et Renault font partie de ses principaux clients, avec Ford. A ce jour, 100% des ventes ont été sécurisées pour 2018 et 95% pour 2019. En outre, le groupe indique bénéficier d’une bonne visibilité sur les années à venir : 5,9 milliards d’euros de commandes ont déjà été enregistrés, soit près de cinq années de ventes en production. En 2016, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires d’un montant de 1,2 milliard. Une hausse de 7% est escomptée pour les deux prochains exercices.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle