L'Usine Aéro

Les Airbus A220 contraints de réduire leur vitesse après plusieurs défaillances moteur

Hubert Mary , ,

Publié le , mis à jour le 29/10/2019 À 10H51

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le 15 octobre, une défaillance grave moteur sur un A220 a cloué au sol durant quelques heures la flotte de Swiss Air. Les agences de sécurité canadienne et européenne demandent aux pilotes de ne pas voler à pleine vitesse à une certaine altitude dans une note publiée le 28 octobre. 

Les Airbus A220 contraints de réduire leur vitesse après plusieurs défaillances moteur
Un A220, le modèle d'Airbus moyen-courrier qui a subi une avarie moteur le 15 octobre.

A partir du 28 octobre, une nouvelle consigne de sécurité émanant des agences de sécurité aérienne canadienne et européenne enjoint les pilotes d'A220 à réduire leur vitesse à partir d'une certaine altitude. Cette décision intervient après plusieurs avaries moteur survenues sur des appareils de la compagnie Swiss Air. 

Le mardi 15 octobre, plusieurs dizaines d'avions Airbus opérés par la compagnie Swiss Air Lines étaient restés cloués au sol, à la suite d’une "défaillance moteur" survenue sur un modèle A220 transitant entre Londres et Genève, avait alerté le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) sur son compte Twitter.

La compagnie suisse avait annoncé dans la foulée que les 29 Airbus A220 de la série C qui composent sa flotte devaient être soumis à une inspection avant de redécoller. Ils ont pu le faire peu de temps après, la vérification n'ayant rien révélé d'anormal.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte