Les actions saluent des signaux rassurants

par Patrick Vignal
Les actions saluent des signaux rassurants
Les principales Bourses européennes ont terminé jeudi en hausse. À Paris, le CAC 40 a gagné 0,21%. Le Footsie britannique a pris 0,5% et le Dax allemand 0,62%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé jeudi en hausse, les investisseurs accueillant avec soulagement l'annonce d'un rebond de l'inflation moins marqué que prévu aux Etats-Unis et le ton relativement accomodant adopté par la Banque d'Angleterre (BoE).

Ces deux signaux ont apaisé la crainte d'un réveil des prix qui conduirait les grandes banques centrales à durcir leurs politiques monétaires. Ils ont par ailleurs éclipsé pour un temps les tensions liées à la décision de Donald Trump de sortir les Etats-Unis de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,21% à 5.545,95 points. Le Footsie britannique a pris 0,5% et le Dax allemand 0,62%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé inchangé, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 cédant chacun 0,12%.

Ces derniers indices ont été pénalisés par un recul de 0,96% pour la Bourse de Milan, préoccupée par la perspective de l'arrivée au pouvoir d'une alliance populiste, le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue ayant annoncé avoir franchi des étapes importantes en vue de former un gouvernement.

La hausse des actions en zone euro aurait été sans doute plus net sans un rebond de l'euro, qui prend 0,35%, autour de 1,189 dollar, parallèlement à un repli du billet vert face à un panier de devises de référence.

A l'heure de la clôture en Europe, les grands indices de Wall Street prennent autour de 0,7%.

LA BOE DIT VOULOIR ATTENDRE

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont modestement rebondi en avril, reflétant une progression régulière de l'inflation qui devrait maintenir la Réserve fédérale sur sa trajectoire de durcissement graduel de sa politique monétaire. L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,2% le mois dernier après avoir reculé de 0,1% en mars, a annoncé jeudi le département du Travail.

Le dollar a creusé ses pertes, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans a reculé et les contrats à terme sur les indices de Wall Street ont progressé après la publication de cette statistique.

L'autre événement de la journée a été la réunion monétaire de la BoE, qui a laissé son principal taux directeur inchangé et a dit vouloir attendre, avant de le relever, des signes tangibles d'accélération de l'activité économique après la croissance décevante enregistrée au premier trimestre.

La livre sterling a reculé à un creux de quatre mois face au dollar et les rendements des obligations britanniques à deux et 10 ans perdent chacun plus de quatre points de base après ces annonces.

Du côté des Bourses européennes, le secteur du pétrole et du gaz, qui avait pris près de 2,9% mercredi et tiré les marchés européens à la hausse, a subi des prises de bénéfice. Son indice Stoxx de référence affiche un repli de 0,86%, en partie à cause du recul de 3,73% de TechnipFMC - la plus forte baisse du CAC - après ses résultats trimestriels, en recul sur un an.

Le compartiment des télécoms a abandonné quant à lui 0,9% avec la chute de 7,36% de BT Group en réaction à l'annonce de 13.000 suppressions de postes, soit près d'un emploi sur sept. L'opérateur historique britannique a reconnu qu'il lui faudrait jusqu'à trois ans pour renouer avec la croissance des bénéfices.

Les cours du pétrole se stabilisent après avoir beaucoup grimpé et avoir soutenu globalement les actions, ce qui a permis jeudi à l'indice MSCI des Bourses mondiales de repasser en territoire positif pour 2018.

(Édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS