Les actions s'offrent un rebond après la plus mauvaise séance de l'année

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes amorcent un rebond mardi dans la matinée, effaçant une partie des lourdes pertes subies la veille par crainte que la montée des cas de COVID-19 puisse compromettre la reprise économique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les actions s'offrent un rebond après la plus mauvaise séance de l'année
Les principales Bourses européennes amorcent un rebond mardi dans la matinée. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,33%. À Francfort, le Dax prend 0,99% et à Londres, le FTSE avance de 1,23%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,33% à 6.379,91 points à 07h45 GMT après avoir cédé 2,54% la veille, sa plus forte baisse quotidienne depuis fin octobre, sous les 6.300 points.

À Francfort, le Dax prend 0,99% et à Londres, le FTSE avance de 1,23%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'octroie 1,16% et le FTSEurofirst 300 1,09%.

Le Stoxx 600 est en hausse de 1,03% après avoir affiché lundi sa plus forte baisse en une séance (-2,3%) depuis le 21 décembre.

A l'inverse de la journée de lundi, tous les indices sectoriels sont en hausse dans les premiers échanges. Le compartiment des ressources de base, plus forte hausse sectorielle, reprend 1,78% après avoir chuté de 3,84% la veille.

Les minières BHP et Anglo American prennent respectivement 1,96% et 1,71% après la parution des chiffres de leurs productions.

En tête du CAC 40, Alstom avance de 3,61% après avoir fait état d'un chiffre d’affaires du premier trimestre de 3,7 milliards d’euros, en hausse de 146% en données publiées, et d'un niveau de prises de commandes de 6,4 milliards d’euros.

Rémy Cointreau ne prend que 0,50% après avoir plus que doublé son chiffre d'affaires trimestriel, porté par la réouverture des bars et restaurants en Europe et la vigueur de la demande en Chine et aux États-Unis

La banque suisse UBS grimpe de 4,57% après la publication d'un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes. Il entraîne dans son sillage son rival Credit Suisse, en hausse de 1,8%.

Dans le rouge à la Bourse de Stockholm, Volvo cède 4,23% après la publication d'un résultat d'exploitation inférieur aux attentes et Electrolux chute de 8,71% après avoir averti que les problèmes d'approvisionnement auront plus d'impact au second semestre.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    COINTREAU
ARTICLES LES PLUS LUS