Les actions repartent de l'avant, espoir d'apaisement sur le commerce

par Marc Angrand
Partager
Les actions repartent de l'avant, espoir d'apaisement sur le commerce
Les principales Bourses européennes évoluent en hausse à mi-séance lundi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,26% à 5.108,31 points à 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,49% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,26%. /Photo prise le 6 février 2018/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse à mi-séance lundi et Wall Street est attendue en net rebond, les signes d'apaisement sur le front du commerce international favorisant le retour sur les actifs risqués, même si le dollar reste fragile.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,26% à 5.108,31 points à 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,49% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,26%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,37%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,34% et le Stoxx 600 de 0,34%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression de plus de 1% pour le Standard & Poor's 500, qui a chuté de près de 6% la semaine dernière, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis janvier 2016, conséquence de la montée rapide des tensions commerciales internationales.

Les dernières nouvelles sur ce sujet devenu la préoccupation numéro un de nombreux investisseurs sont toutefois plus encourageantes, qu'il s'agisse des exemptions accordées par Washington à plusieurs de ses partenaires sur l'acier et l'aluminium ou de la réaction jugée modérée de la Chine aux annonces de Donald Trump.

Le Wall Street Journal fait état lundi de l'envoi par les Etats-Unis à la Chine d'une liste de revendications commerciales incluant la baisse des droits de douane sur les voitures américaines ou un accès facilité à ses marchés financiers.

"Pour l'instant, nous nous attendons à de nouvelles mesures et annonces commerciales controversées mais nous ne prévoyons pas d'escalade vers une guerre commerciale ouverte", commentent les économistes d'Amundi.

"Dans l'hypothèse de l'absence d'escalade supplémentaire et de négociations plus calmes entre la Chine et les Etats-Unis, nous ne prévoyons qu'un léger ralentissement du commerce mondiale, avec davantage de redistribution des échanges que de défaite unilatérale d'un pays en particulier."

L'indice mondial MSCI, qui regroupe 47 marchés développés et émergents, prend 0,22% après avoir touché vendredi un plus bas de six semaines.

Signe que le regain d'appétit pour le risque reste mesuré, le dollar est de nouveau orienté à la baisse face aux autres grandes devises, au plus bas depuis cinq semaines. L'euro est quant à lui repassé au-dessus de 1,24 dollar pour la première fois depuis le 14 mars.

NATUREX BONDIT DE 40% APRÈS L'ANNONCE DE SON RACHAT PAR GIVAUDAN

Sur le marché obligataire, les rendements sont repartis à la hausse, le dix ans allemand remontant à plus de 0,54% sans toutefois effacer la totalité des pertes de la semaine écoulée. Même constat pour le dix ans américain, qui se rapproche de 2,85% après être tombé au plus bas vendredi sous 2,8%.

La remontée est plus nette pour les rendements italiens, la perspective d'une coalition gouvernementale entre le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) et La Ligue après l'ouverture de la session parlementaire ce week-end étant perçue comme un facteur supplémentaire de risque.

L'écart de rendement entre les titres italiens et allemands à dix ans, qui avait dépassé 150 points de base juste après les élections législatives du 4 mars, avoisine 136 points. La Bourse de Milan, elle, abandonne 0,31%.

Côté actions, le secteur automobile, toujours très sensible aux tensions commerciales, affiche le rebond le plus marqué avec un gain de 0,91%. BMW (+1,70%) et Volkswagen (+1,43%) se classent en tête de l'EuroStoxx 50 et à Paris, Renault et PSA prennent respectivement 1,13% et 1,1%.

Parmi les autres valeurs qui avaient souffert au cours des deux dernières séances, le spécialiste des semi-conducteurs Soitec regagne 5,08% et Schneider Electric 0,93%, l'une des meilleures performances du CAC.

Aux fusions-acquisitions, le producteur français d'ingrédients naturels pour l'agroalimentaire, la santé et les cosmétiques Naturex bondit de 40,63% après l'annonce d'un projet d'offre de retrait par le suisse Givaudan (+1,53%), qui a déjà pris un peu plus de 40% de son capital.

Un autre suisse, Alpiq Engineering Services, prend 6,43%, porté par son rachat par Bouygues (+0,63%), qui se renforce ainsi dans les services à l'énergie.

Le marché pétrolier est en légère baisse mais son repli est limité par l'espoir d'une issue négociée au bras de fer commercial entre Washington et Pékin. Le Brent se traite ainsi toujours au-dessus de 70 dollars le baril, après un pic à 71,05, au plus haut depuis fin janvier.

(Édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS