Les actions profitent d'une embellie sur le front du commerce

par Patrick Vignal
Partager
Les actions profitent d'une embellie sur le front du commerce
Les principales Bourses européennes reprennent timidement des couleurs mardi en début de séance dans le sillage des places chinoises. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,21% vers 08h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,64% et à Londres, le FTSE progresse de 0,41%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reprennent timidement des couleurs mardi en début de séance dans le sillage des places chinoises, les marchés financiers saluant la décision des Etats-Unis de lever temporairement une partie des restrictions visant le géant chinois des télécoms Huawei.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,21% à 5.369,93 points vers 08h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,64% et à Londres, le FTSE progresse de 0,41%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,37%, le FTSEurofirst 300 de 0,34% et le Stoxx 600 de 0,42%.

Le département américain du Commerce est revenu lundi sur une partie des restrictions qu'il a imposées à Huawei en l'autorisant temporairement, jusqu'au 19 août, à conserver ses réseaux existants et à fournir des mises à jour logicielles pour ses téléphones.

Il est toujours interdit à Huawei de se procurer des composants et des pièces électroniques pour fabriquer de nouveaux produits sans recevoir une autorisation préalable de l'administration américaine.

La décision de Washington n'en est pas moins considérée par les investisseurs comme une marque d'apaisement dans le dossier des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui pèse sur les marchés depuis des mois.

Certains analystes, pourtant, invitent à ne pas se réjouir trop vite.

"Qu'il s'agisse de Huawei ou des tarifs douaniers, je pense qu'il faut replacer tout cela dans le cadre du bras de fer géant entre les deux superpuissances qui se joue sous nos yeux", écrit ainsi Neil Wilson (Markets.com). "Plus longtemps cela durera, moins il y aura de chances de parvenir à une résolution significative".

VALEURS

Les fabricants de semi-conducteurs, en première ligne dans l'affaire Huawei, se distinguent dans les premiers échanges en Europe après avoir souffert la veille.

AMS prend 2,29% et, à Paris, STMicro gagne 1,8%.

L'indice Stoxx de la technologie avance de 1,37%.

Contre la tendance, le repli le plus marqué du CAC et du Stoxx 600 est pour Engie, qui perd 2,46% après une information de BFM Business selon laquelle l'homme d'affaires Jacques Veyrat serait prêt à entrer au capital en échange de sa participation majoritaire dans le spécialiste des énergies renouvelables Neoen (+4,03%).

EN ASIE

L'accalmie sur le front du commerce a profité également aux marchés chinois puisque l'indice SSE composite de la Bourse de Shanghai a pris 1,2%. La Bourse de Tokyo a en revanche terminé en légère baisse.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,1%.

Les actions indiennes battent pendant ce temps des records, les investisseurs saluant les sondages à la sortie des urnes qui signalent une majorité pour la coalition du Premier ministre Narendra Modi à l'issue des élections législatives de dimanche.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse lundi, pénalisée par les craintes d'une aggravation des tensions commerciales.

L'indice Dow Jones a cédé 0,33%, le S&P-500 0,67% et le Nasdaq Composite 1,46%.

Le S&P s'oriente vers sa plus forte baisse mensuelle depuis décembre, en retrait de près de 4% par rapport à son record historique, datant de moins d'un mois.

TAUX

Les rendements des emprunts d'Etat américains s'équilibrent avec le recul de l'aversion au risque. Le taux des obligations à 10 ans est pratiquement stable, un peu en dessous de 2,42%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans, taux de référence de la zone euro, varie peu dans les premiers échanges, autour de -0,08%.

CHANGES

Le dollar progresse légèrement face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui perd un peu de terrain, autour de 1,115, à un plus bas de deux semaines et demi.

De son côté, la livre sterling est tombé sous 1,27 dollar pour la première fois depuis la mi-janvier dans un contexte toujours très incertain sur le Brexit.

PÉTROLE

Les cours du pétrole montent encore un peu, toujours soutenus par des anticipations du maintien par l'Opep et ses alliés de la limitation de leur production.

(Édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS