Les actions et le dollar marquent le pas, avant l'inflation en zone euro

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sur une note stable jeudi dans la matinée, tandis que le dollar marque le pas, après avoir été portés la veille par des anticipations d'une hausse des taux de la Réserve fédérale (Fed) dès le mois de mars.

À Paris, l'indice CAC 40 est inchangé à 4.961,03 points vers 9h03 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,08% et à Londres, le FTSE est quasi-stable (+0,01%), après avoir atteint un nouveau plus haut historique à 7.394,61 points.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,18%, le FTSEurofirst 300 abandonne 0,05% et le Stoxx 600 se replie de 0,07%.

Les investisseurs ont pris bonne note des déclarations de plusieurs responsables de la Fed, dont celles encore mercredi soir de Lael Brainard, qui ont alimenté les anticipations d'un relèvement des taux de la banque centrale dès sa prochaine réunion, les 14 et 15 mars.

Toutefois, la Fed a évoqué mercredi soir dans son "livre beige" - qui doit servir de base aux discussions lors de sa prochaine réunion de politique monétaire - des tensions sur le marché du travail aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, le dollar se replie face à un panier de devises de référence, son indice s'établissant à 101,84, après avoir touché un plus haut à 101,97 mercredi dopé par les anticipations de resserrement monétaire aux Etats-Unis.

De son côté, l'euro se reprend face au billet vert, à 1,0542 euro, après avoir touché un plus bas mercredi à 1,0513 dollar. Les cambistes devraient être attentifs à la publication, à 10h GMT, de la première estimation de l'inflation en zone euro pour le mois de février, à une semaine de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Les prix à la consommation devraient avoir progressé de 2% sur un an en février, selon des économistes interrogés par Reuters. La BCE table sur une inflation dans la zone euro à 1,3% cette année, un taux qui sera très certainement revu en hausse lors de l'annonce des nouvelles prévisions de la banque centrale jeudi 9 mars.

Sur les marchés obligataires, la détente reste de mise, le rendement des obligataires souveraines allemandes à 10 ans évoluant en hausse, à 0,297%. L'écart de rendement entre le Bund et l'OAT française se réduit autour de 64 points de base.

Aux valeurs, la cote européenne réagit à plusieurs publications de résultats et annonces d'entreprises. En tête du FTSEurofirst 300, Roche grimpe de 6,3% après avoir annoncé des résultats positifs pour son étude clinique Aphinity portant sur l'efficacité de la combinaison de deux de ses traitements contre le cancer du sein.

Engie bondit de 5,6% alors que le groupe d'énergie a fait état pour 2017 de prévisions supérieures aux attentes du marché. De son côté, LafargeHolcim gagne 3,9% après avoir fait état d'un bénéfice opérationnel trimestriel meilleur que prévu.

A l'inverse, Adecco chute de 3,86%, malgré un bénéfice supérieur aux atteintes, le montant du programme de rachats d'actions annoncé de 300 millions d'euros étant inférieur à ce qu'espéraient certains opérateurs.

L'italien Luxottica recule de 2,3% après s'être montré prudent sur ses perspectives pour 2017, entraînant dans son sillage le français Essilor avec qui il doit bientôt fusionner.

A Francfort, Deutsche Telekom recule de 2% après avoir annoncé une perte nette de 2,12 milliards d'euros au quatrième trimestre en raison d'une provision de 2,2 milliards d'euros passée pour dépréciation de sa participation de 12% dans le capital du groupe britannique BT.

Sur les marchés pétroliers, les cours du Brent et du brut léger américain évoluent toujours en baisse, pénalisés par la hausse des stocks aux Etats-Unis.

(Blandine Hénault, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS