Les actions en Europe tentent un rebond dans un climat tendu

par Patrick Vignal
Les actions en Europe tentent un rebond dans un climat tendu
Les principales Bourses européennes esquissent un rebond mercredi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,33% vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,48% et à Londres, le FTSE progresse de 0,12%. /Photo prise le 8 octobre 2019/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes esquissent un rebond mercredi en début de séance dans un climat qui reste tendu, les investisseurs doutant plus que jamais d'une paix entre les Etats-Unis et la Chine sur le front du commerce.

Ce conflit pèse sur les marchés depuis un an et demi et menace d'accélérer le ralentissement de l'économie mondiale. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, l'a implicitement reconnu mardi en laissant entrevoir de nouvelles baisses de taux et une augmentation de son bilan par la banque centrale, pour répondre notamment à la récente envolée des taux sur le marché monétaire.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,33% à 5.474,71 points vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,48% et à Londres, le FTSE progresse de 0,12%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,4%, le FTSEurofirst 300 cède 0,06% et le Stoxx 600 gagne 0,26%.

L'espoir, déjà mince, que Washington et Pékin parviennent à signer une trêve cette semaine s'est quasiment envolé avec la décision des Etats-Unis d'imposer des restrictions à la délivrance de visas à plusieurs membres du gouvernement et du Parti communiste chinois jugés responsables d'atteintes aux droits de la minorité musulmane de la province du Xinjiang.

Ces mesures "complètent" les sanctions du département du Commerce, annoncées la veille à l'encontre de 28 organismes publics ou entreprises dont la société de télésurveillance Hikvision, a déclaré le secrétaire d'Etat Mike Pompeo.

VALEURS

La plupart des indices sectoriels européens progressent modérément dans les premiers échanges.

Aux valeurs individuelles, EDF efface quasiment ses pertes après avoir perdu plus de 1% en début de séance dans le sillage de la révision en hausse de 1,5 milliard d'euros du coût de construction de la centrale nucléaire EPR de Flamanville, dans la Manche, désormais évalué à 12,4 milliards d'euros. Ce surcoût est la conséquence d'une décision de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui a demandé à EDF de reprendre huit soudures sur l'enceinte de confinement du réacteur.

L'action EDF a perdu environ 30% depuis le début de l'année.

Plastic Omnium chute de 5,98% après avoir révisé à la baisse sa prévision de marge opérationnelle 2019.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a perdu 0,61%. La Bourse de Shanghai, qui a rouvert après les longues célébrations de la fête nationale, a en revanche pris 0,4%.

A WALL STREET

Les dernières sanctions américaines à l'encontre de Pékin ont fait plonger mardi les principaux indices de Wall Street, où de nombreux analystes jugent qu'elles pèseront sur les négociations entre les deux camps qui doivent reprendre jeudi.

Le Dow Jones a perdu 1,19%, le S&P-500, plus large, a cédé 1,56% et le Nasdaq Composite a reculé de 1,67%.

TAUX

L'écart de rendement entre les emprunts d'Etat à 2 et 10 ans s'est élargi mardi à 11,6 points de base sur des anticipations de nouvelles baisses de taux. Ces deux rendements reculent légèrement mercredi dans les échanges en Asie, autour de 1,53% pour le 10 ans et de 1,41% pour le deux ans, en attendant le compte rendu de la réunion de septembre de la Fed qui sera publié à 18h00 GMT.

Dans les premiers échanges en Europe, le Bund à 10 ans, taux de référence de la zone euro, progresse un peu, autour de -0,586%.

CHANGES

Le billet vert est stable face à un panier de référence et l'euro gagne un peu de terrain, autour de 1,097 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole restent orientés à la baisse en raison de la surabondance de l'offre, alimentée encore par l'annonce d'une hausse plus forte que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le brut léger américain cède 0,32% à 52,63 dollars le baril et le Brent de mer du Nord perd 0,29% à 58,07 dollars

PAS D'INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU 9 OCTOBRE

(Édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS