Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les actions en Europe reculent un peu sous un ciel contrasté

Publié le

par Patrick Vignal

Les actions en Europe reculent un peu sous un ciel contrasté
Les principales Bourses européennes reculent légèrement mardi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,17% vers 08h45 GMT. À Francfort, le Dax se replie de 0,02% et à Londres, le FTSE recule de 0,21%. /Photo prise le 18 février 2019/REUTERS
© Reuters Staff

Les entreprises citées

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent légèrement mardi en début de séance, les espoirs d'un accord commercial entre Washington et Pékin et les craintes pour l'économie mondiale se partageant toujours le ciel des marchés.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,17% à 5.159,81 points vers 08h45 GMT. À Francfort, le Dax se replie de 0,02% et à Londres, le FTSE recule de 0,21%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,19%, le FTSEurofirst 300 0,03% et le Stoxx 600 0,32%.

La Maison blanche a confirmé la tenue d'un nouveau cycle de discussions commerciales avec des responsables chinois dès ce mardi, avec des négociations à haut niveau prévues à partir de jeudi.

Donald Trump a contribué au relatif optimisme des investisseurs en déclarant que les Etats-Unis étaient plus proches que jamais d'obtenir un "véritable accord" commercial avec la Chine.

Les négociations commerciales entre l'Europe et les Etats-Unis vont entrer quant à elles dans leur phase la plus difficile, a estimé mardi le ministre allemand de l'Economie, Peter Altmaier.

Le secteur automobile européen s'attend à ce que le département du Commerce recommande de surtaxer certains produits.

La crainte d'un ralentissement de la croissance mondiale est loin d'avoir disparu, notamment en Europe. Dans ce contexte, les intervenants de marché étudieront avec attention plusieurs indicateurs, notamment les chiffres mensuels du chômage et des salaires en Grande-Bretagne (09h30 GMT) et l'indice ZEW du moral des investisseurs allemands (10h00 GMT).

VALEURS

La saison des comptes trimestriels d'entreprises se poursuit avec notamment la publication de Danone, devant laquelle les investisseurs hésitent, partagés entre des résultats annuels en hausse et une marge ainsi que des prévisions accueillis plus sévèrement.

L'action du géant français de l'agroalimentaire a perdu plus de 1% dans les premiers échanges avant de s'orienter légèrement à la hausse.

Autres résultats du jour, ceux de HSBC, qui chute de 3,44% à Londres après l'annonce d'un bénéfice annuel inférieur aux attentes. BHP Group, en baisse de 1,29%, est également sanctionné après ses résultats.

Bourbon prend pour sa part près de 4%. Les banques françaises créancières du groupe de services maritimes sont prêtes à en prendre le contrôle, rapporte le quotidien Les Echos.

La tendance est animée en outre par les changements de recommandation avec un recul de 2,85% pour Worldline et un bond de 3,62% pour Alda. Citigroup à abaisse sa recommandation à "neutre" sur le premier et passe à l'achat sur le second.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les indices de la Bourse de New York signalent une ouverture hésitante des marchés américains, qui étaient fermés lundi en raison d'un jour férié.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,10%, dans un marché toujours bien orienté mais peu animé en l'absence de direction de Wall Street.

L'indice SSE composite de la Bourse de Shanghaï a terminé inchangé et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse légèrement.

TAUX

Les rendements obligataires varient peu, autour de 2,67% pour les Treasuries à 10 ans et de 0,11% pour le Bund allemand de même échéance, dans l'attente du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, mercredi, et de celui de la réunion de janvier de la Banque centrale européenne (BCE), jeudi.

CHANGES

Du côté des devises, le dollar s'est légèrement apprécié face au yen après les propos du gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, évoquant la possibilité de davantage de stimulation si le yen fort nuisait à l'économie et menaçait la trajectoire de convergence de l'inflation vers l'objectif de 2%.

L'euro est stable face au billet vert, autour de 1,13 dollar.

La couronne suédoise chute de plus de 1% face à l'euro et de 0,8% contre le dollar après l'annonce d'une baisse de 1% des prix à la consommation en Suède en janvier par rapport à décembre.

PÉTROLE

Les cours du brut progressent, favorisés par des signes d'une réduction de la production.

Le brut léger américain (WTI) évolue à un pic de trois mois à 56 dollars le baril (+0,8%) et le Brent gagne un peu de terrain, autour de 66,57 dollars.

MÉTAUX

Signe de la relative fébrilité des marchés, l'or, valeur refuge par excellence, se maintient à proximité d'un pic de 10 mois à 1.327,40 dollars l'once atteint lundi.

(Édité par Véronique Tison)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle