Les actions commencent la semaine du bon pied

par Laetitia Volga
Partager
Les actions commencent la semaine du bon pied
TWall Street est attendue en hausse lundi, à l'image des Bourses européennes à mi-séance. Les contrats à terme signalent un gain de 0,5% pour le Dow Jones, de 0,49% pour le Standard & Poor's-500 et de 0,47% pour le Nasdaq. Le CAC 40 à Paris avance de 0,57% à 6.252,08 points, au plus haut depuis le 10 juin. À Francfort, le Dax prend 0,45% et à Londres, le FTSE monte 0,17%. /Photo prise le 21 juillet 2022/REUTERS/Brendan McDermid

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse lundi, à l'image des Bourses européennes à mi-séance, les investisseurs optant pour un optimisme mesuré pour débuter une semaine qui sera riche en résultats d'entreprises, en indicateurs économiques sans oublier la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les contrats à terme signalent un gain de 0,5% pour le Dow Jones, de 0,49% pour le Standard & Poor's-500 et de 0,47% pour le Nasdaq.

Vers 11h20 GMT, le CAC 40 à Paris avance de 0,57% à 6.252,08 points, au plus haut depuis le 10 juin. À Francfort, le Dax prend 0,45% et à Londres, le FTSE monte 0,17%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,26%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro s'octroie 0,47% et le Stoxx 600 0,23%.

Après le durcissement monétaire opéré par la Banque centrale européenne la semaine dernière, l'attention se porte désormais sur la Fed américaine qui selon les observateurs du marché devrait annoncer mercredi une remontée des taux à 75 points de base.

Les investisseurs seront curieux de savoir comment la Fed envisage le rythme des futures hausses alors que l'inflation est susceptible d'augmenter davantage et l'économie de tomber en récession.

Les premiers chiffres du PIB américain au deuxième trimestre seront publié jeudi et le consensus Reuters table sur une croissance de 0,4% après une contraction de 1,6% sur la période janvier-mars.

Les investisseurs se préparent aussi à une accélération des publications de résultats d'entreprises aussi bien aux Etats-Unis, notamment avec les géants du secteur technologique, qu'en Europe où les bénéfices des entreprises du Stoxx 600 devraient avoir augmenté de 22% sur un an, selon les prévisions de Refinitiv I/B/E/S.

"La 'peur de la récession' dominait dans la matinée mais il semble maintenant que les anticipations concernant les résultats des grandes valeurs technologiques américaines soient meilleures et cela donne un coup de fouet au sentiment de marché", a déclaré Stuart Cole, chef macro-économiste chez Equiti Capital.

Autre facteur de soutien, les pays de l'Union européenne tentent d'assouplir le projet de Bruxelles visant à limiter leur consommation de gaz.

VALEURS EN EUROPE

Le secteur bancaire, qui bénéficie de la hausse des taux des banques centrales, signe la meilleure performance (+1,75%).

Aux valeurs individuelles, le titre Faurecia gagne 7,57% et Plastic Omnium 2,53% après la publication des résultats des deux équipementiers automobiles.

Orange s'octroie 1,42% après l'annonce d'un accord pour la fusion de ses activités en Espagne avec celles de MasMovil pour une valeur d’entreprise totale de 18,6 milliards d’euros.

Eutelsat dévisse de 16,59% après avoir annoncé être en discussions avec ses co-actionnaires dans OneWeb en vue d’un éventuel rapprochement des deux sociétés par échange d’actions.

Ailleurs en Europe, Philips chute de 11,14% après avoir publié une baisse plus importante que prévu de son Ebita trimestriel et abaissé ses prévisions et Volkswagen abandonne 1,16% après l'annonce du départ de son président du directoire au 1er septembre.

TAUX

Les rendements obligataires de référence en Europe et aux Etats-Unis sont en hausse après avoir fortement reculé vendredi en réaction aux chiffres inférieurs aux attentes des indices PMI.

Le dix allemand reprend plus de trois points de base à 1,051%, un mouvement qui s'explique en outre par des déclarations de Martins Kazaks, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, qui plaide une nouvelle hausse de taux "significative" en septembre après la remontée d'un demi-point la semaine dernière.

Sur le marché américain, le rendement des Treasuries à dix ans gagne trois points de base à 2,8087%.

CHANGES

Le dollar recule de 0,33% face à un panier de devises internationales et l'euro est en légère hausse, à 1,0242 dollar.

PÉTROLE

Le marché pétrolier repart de l'avant mettant de coté les craintes liées à la demande avec la hausse des taux d'intérêt américains.

Le Brent gagne 0,95% à 104,18 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,06% à 95,7 dollars.

PLUS D'INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU JOUR

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Groupe ADP / PARIS AEROPORT

Technicien de maintenance multi-technique F/H

Groupe ADP / PARIS AEROPORT - 26/05/2023 - CDI - Orly

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - OFFICE DE L'EAU REUNION

Etude des leviers d'action pour une transition agroécologique - cas des captages prioritaires de La Réunion.

DATE DE REPONSE 06/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS