Les actionnaires demandent à Freeport de durcir le ton face à Djakarta

HOLLYWOOD, Floride (Reuters) - Les actionnaires font pression sur la direction de Freeport-McMoran afin qu'elle s'oppose aux changements que le gouvernement indonésien veut apporter au contrat le liant au groupe minier américain, a déclaré lundi le directeur général de Freeport.

Rio Tinto, qui est associé à Freeport dans ses mines indonésiennes de cuivre et d'or, soutient également une approche plus ferme vis-à vis de Djakarta, a indiqué Richard Adkerson.

Ce dernier, qui n'avait jamais employé de termes aussi durs dans le cadre de cette querelle, a déclaré que la nouvelle réglementation que l'Indonésie voulait faire accepter à sa société était "en réalité, une forme d'expropriation de nos actifs et nous y résistons avec force."

"Beaucoup de nos actionnaires trouvent que nous avons été trop gentils. Désormais, nous sommes sur la position de défendre nos droits sur le contrat", a dit Richard Adkerson lors d'un colloque en F.oride. Il a ajouté que Freeport avait discuté avec ses principaux actionnaires sans les citer.

Freeport, premier groupe mondial coté de mines de cuivre, a menacé la semaine dernière de demander un arbitrage et des indemnités dans le conflit qui l'oppose au gouvernement indonésien au sujet de sa mine de cuivre de Grasberg, la deuxième du monde, à l'arrêt depuis le 17 février.

Le conflit porte sur le contrat de 30 ans signé par Freeport.

L'Indonésie cherche à tirer davantage de revenus de son industrie minière en redéfinissant les règles et procédures qui s'appliquent aux propriétaires miniers étrangers.

(Nicole Mordant, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS