Les actionnaires de Technicolor ont choisi Vector

Lors de l’assemblée générale, mercredi 20 juin, ils ont préféré l’offre de recapitalisation de la société d’investissement américaine à celle de JPMorgan.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les actionnaires de Technicolor ont choisi Vector

Après diverses rumeurs et suppositions, les actionnaires du groupe français en difficulté ont tranché. Finalement, ils ont opté pour une proposition amendée de Vector Capital, précisant que les actions unitaires seront émises à un prix unitaire de 2 euros. Elle a été adoptée à 91,61% par les actionnaires du groupe français.

L’offre de JPMorgan a donc été repoussée. La semaine denière, la banque américaine avait pourtant formulé une deuxième offre, relevée à 1,90 euros. Mais le conseil d’administration avait expliqué vouloir conserver la première offre en raison des conditions supplémentaires agrémentant la suivante. Si durant l’assemblée générale, la banque a renoncé à ces conditions, cela n’a pas suffi à convaincre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En effet mercredi, après les deux présentations, le président du conseil d'administration Denis Ranque s'est de nouveau prononcé en faveur de celle déposée par JPMorgan, en cohérence avec ses engagements initiaux. Mais elle a été rejetée à 95% par les actionnaires.

C’est Vector qui a obtenu les suffrages des actionnaires. De son côté, la société d’investissement avait également fait deux propositions. Selon lui, la seconde, formulée à 2 euros l’action, était moins dilutive pour les actionnaires actuels du groupe, qui a un urgent besoin de capitaux frais.

Elle a souligné qu'elle permettrait à la société française de regonfler ses réserves financières de 33,5 millions d'euros supplémentaires (+21,2%) par rapport à ce que propose JPMorgan. "Notre équipe peut relever les défis et les opportunités qui se présentent à votre société", a indiqué son fondateur, Alex Slusky.

Avec l'arrivée de Vector, Technicolor, qui vient d'annoncer le dépôt de bilan de son dernier site français de production à Angers, va pouvoir bénéficier d'un actionnariat stable et rembourser une partie de sa dette de 1,13 milliard d'euros.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    TECHNICOLOR
ARTICLES LES PLUS LUS