Les actionnaires de Fiat entérinent la scission de l'empire industriel

Ce jeudi 16 septembre, à Turin, se déroule une assemblée générale extraordinaire. Les actionnaires doivent donner leur feu vert à la naissance de deux groupes distincts. D’une part, Fiat, avec plusieurs marques automobiles, dont Lancia et Ferrari. D’autre part Fiat Industrial qui regroupera, entre autres activités, les marques de camions.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les actionnaires de Fiat entérinent la scission de l'empire industriel

Le Lingotto dans la banlieue de Turin, autrement les quartiers généraux de l’empire Fiat, sera sur le pied de guerre ce jeudi 16 septembre 2010. Sous la houlette de John Elkann, le fringant héritier de la dynastie Agnelli, propulsé à la tête de Fiat en mars dernier, les actionnaires sont appelés à entériner la métamorphose de l’empire. Celui-ci sera scindé, une décision effective à partir de janvier prochain. D’un côté, Fiat tout court, entreprise qui embrassera les marques suivantes : Fiat, Lancia, Alfa Roméo, Maserati, Ferrari. S’y ajouteront les équipementiers Magnetti Marelli, Teksid, Comeau, Fiat Power Train ainsi que les participations des Agnelli dans des médias aussi prestigieux que la Stampa et Corriere della Serra.

De l’autre côté, Fiat Industria hébergera les camions Iveco, les machines agricoles Case New Holland et pour finir une activité dédiée à des équipements pour les bateaux (FPt Industrial & Marine). Selon le quotidien La Stampa, «les deux nouvelles sociétés seront cotées à la Bourse de Milan à partir de janvier prochain et chaque actionnaire actuel recevra, contre une action détenu dans le capital de l’actuel empire, une action de Fiat et une autre de Fiat Industrial».

Création de valeur plus importante pour l’industrie

Les analystes de Morgan Stanley ont décortiqué des chiffres qui leur ont permis de tirer les enseignements suivants : en termes de ventes, Fiat pèse 36 milliards d’euros, alors que son «frère industriel» en vaut 21 milliards. Une plongée dans les comptes 2009 de Fiat permet, de surcroît, d’affirmer que la branche auto essuie des pertes deux fois moins lourdes que celle vouées à diverses activités industrielles.

Toutefois, l’habit financier ne fait pas le moine. Méfions-nous des conclusions hâtives… Fiat Industrial témoigne une capacité de création de valeur beaucoup plus importante que Fiat. Notamment parce que le nouveau pôle automobile des Agnelli s’avère en plein décalage par rapport à l’évolution des grands marchés automobiles. S’agrippant aux pays matures, les diverses marques de Fiat - y compris Chrysler, dont l’Italien possède actuellement 20 % - n’auraient pas assez tâté le terrain fertile des pays émergents, selon certains analystes n'ayant pas forcément raison.

Et c’est sous d’autres horizons que la croissance du constructeur auto italien pourrait trouver un nouveau souffle. Une voie sur laquelle le constructeur s'est déjà bien engagé (lire article associé) puisqu'il a récemment ouvert, sous forme de coenteprises, des usines en Russie et en Chine.


VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS