Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les actionnaires de Disney votent contre la rémunération du PDG

Publié le

(Reuters) - Walt Disney a annoncé jeudi que ses actionnaires, dans un vote non contraignant en assemblée générale ordinaire, avaient rejeté le projet de rémunération du PDG Bob Iger et d'autres dirigeants du géant américain du divertissement.

Les actionnaires de Disney votent contre la rémunération du PDG
Walt Disney a annoncé jeudi que ses actionnaires, dans un vote non contraignant en assemblée générale ordinaire, avaient rejeté le projet de rémunération du PDG Bob Iger (photo) et d'autres dirigeants du géant américain du divertissement. /Photo prise le 22 janvier 2018/REUTERS/Mario Anzuoni
© Mario Anzuoni

Une majorité de 52% des actionnaires a voté contre ce projet, selon les résultats préliminaires de l'assemblée générale annuelle, avec 44% de voix pour et 4% d'abstention.

"Le conseil d'administration accepte le résultat du vote non contraignant et le prendra en considération pour les futures rémunérations de dirigeants", a dit Aylwin Lewis, président de la commission des rémunérations, dans un communiqué.

En décembre, le contrat de Bob Iger a été prolongé jusqu'à fin 2021 quand Disney a annoncé son projet d'achat des activités cinéma et télévision de Twenty-First Century Fox dans une opération de 52,4 milliards de dollars.

Dans le cadre de son contrat de prolongation, le PDG est habilité à recevoir un salaire et des bonus de 48,5 millions de dollars au total (39,4 millions d'euros) une fois l'opération Fox bouclée, selon des documents réglementaires.

Aylwyn Lewis a souligné que le conseil avait décidé qu'il était "impératif" que Bob Iger reste PDG pour mener à bien l'intégration des activités de Fox. De son côté, Fox a également jugé sa présence "essentielle", a-t-il ajouté.

La rémunération de Bob Iger a baissé de 17% au cours de l'année fiscale 2017, à 36,3 millions. Il a reçu un bonus en trésorerie moins élevé en raison de "l'absence de croissance" sur l'exercice à fin septembre, toujours selon des documents.

(Lisa Richwine à Los Angeles et Taenaz Shakir à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle