Les actionnaires de Bayer infligent un camouflet au directoire du groupe

Les actionnaires de Bayer sanctionnent la direction du groupe. Le 26 avril, réunis en assemblée générale, ceux-ci ont refusé de ratifier les décisions prises par le directoire en 2018. Depuis plusieurs mois, l'action de l'entreprise allemande chute en Bourse. Conséquence des procès en série qui impliquent le Roundup, l'herbicide au glyphosate controversé de Monsanto, racheté en 2016 par Bayer.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les actionnaires de Bayer infligent un camouflet au directoire du groupe
Les actionnaires de Bayer sanctionnent la direction du groupe. REUTERS / Wolfgang Rattay

Les actionnaires de Bayer ont infligé un camouflet à la direction du groupe allemand en décidant vendredi 26 avril de ne pas ratifier les décisions prises par le directoire en 2018. Ils ont manifesté leur mécontentement après la chute du cours de l'action due à une accumulation des risques judiciaires liés à l'achat de Monsanto.

Réunis en assemblée générale à Bonn, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne), ils ont à 55,5% des votes refusé de donner quitus au directoire pour son action au cours de l'année 2018.

Ce vote a surtout une valeur symbolique dans la mesure où il n'a aucune incidence sur la responsabilité ou le mandat des dirigeants. Il est en revanche révélateur du divorce entre les actionnaires et le directoire.

Les actionnaires ont cependant donné quitus au conseil de surveillance de Bayer à 66,4% des votes exprimés, a fait savoir un porte-parole.

13 400 plaignants réclament des dommages et intérêts à Monsanto

Bayer a vu s'évaporer environ 30 milliards d'euros de sa valorisation boursière depuis qu'en août un tribunal californien a déclaré que Monsanto aurait dû avertir des risques présumés de cancer du Roundup, son herbicide au glyphosate.

Le groupe allemand a essuyé un second revers judiciaire en mars après qu'un jury californien a accordé 80,9 millions de dollars (72 millions d'euros) de dommages et intérêts à un autre plaignant.

Le nombre des plaignants qui réclament des dommages et intérêts à Monsanto en affirmant que son herbicide au glyphosate a provoqué leur cancer s'établit désormais à 13 400 contre 11 200 en janvier.

Bayer, qui a fait appel ou a prévu de faire appel des verdicts, met en avant les conclusions de différentes autorités qui attestent que l'utilisation du glyphosate est sans danger.

"Ce vote est un désaveu"

Quelque vingt actionnaires de Bayer, dont Deka Investment et Union Investment, avaient prévenu qu'ils voteraient contre l'action du directoire.

"Ce vote est un désaveu. Perdre la confiance de tant d'actionnaires en si peu de temps a une portée historique", a déclaré Ingo Speich, le responsable du développement durable et de la gouvernance d'entreprise chez Deka Investment, espérant qu'à l'avenir, les dirigeants de Bayer soient plus à l'écoute des actionnaires.

Les sociétés de conseil aux actionnaires, Institutional Shareholder Services (ISS) et Glass Lewis, avaient recommandé en avril de ne pas voter en faveur de l'action du directoire.

Avant la tenue de l'assemblée générale, plusieurs actionnaires avaient manifesté leur colère après la chute de l'action Bayer en Bourse.

Avec Reuters (Ludwig Burger, Matthieu Protard pour la version française, édité par Julie Carriat)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS