Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les actifs de Lorraine Tubes repris par ArcelorMittal

, , , ,

Publié le

Le plan de reprise de Lorraine Tubes par ArcelorMittal a été validé le 15 décembre par le tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle).

Les actifs de Lorraine Tubes repris par ArcelorMittal © Pascal Guittet

Le tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle) a annoncé le 15 décembre avoir accepté l’offre de reprise de Lorraine Tubes à Lexy (Meurthe-et-Moselle) par ArcelorMittal. L’entreprise qui emploie 233 personnes dans la fabrication de tubes en acier soudés pour l’automobile, le bâtiment, le machinisme agricole et l’ameublement avait été placée en redressement judiciaire le 19 septembre 2017. Le groupe sidérurgique, présent au capital à hauteur de 33 % de Lorraine Tubes, va reprendre les actifs de l’actionnaire principal, un pool de banques espagnoles (67 %) représenté par Phoenix Recovery Management.

ArcelorMittal a prévu d’injecter cinq millions d’euros dans les équipements de production laissés à l’abandon ces dernières années et 15 millions d’euros sur cinq ans pour couvrir les besoin en fond de roulement. "Cette reprise va nous donner les capacités nécessaires à l’achat de nos matières premières, ainsi qu’au stockage de nos produits-finis, deux paramètres essentiels dans le modèle économique de notre secteur", assure Thierry Nicolas, directeur-général de Lorraine Tubes.

Parallèlement, un plan de sauvegarde portant sur la suppression de 20 emplois sur le site de Fresnoy-le-Grand (Aisne), est en cours. Les salariés devraient être reclassés dans d’autres unités d’Arcelor Mittal dans la production de tubes en acier ou d’aciers plats.
Investissement en fonds de roulement

Lorraine Tubes avait été reprise en 2004 à ArcelorMittal par le groupe espagnol Condesa. En 2016, suite à un processus de restructuration financière, l’actionnariat de Condesa avait été entièrement modifié faisant entrer un pool bancaire composé d’établissements espagnols (67 % du capital), ainsi qu’ArcelorMittal (33 % du capital). "Le nouveau projet économique est totalement à l’opposé de celui présenté il y a un an", précise Cédric Reuter, représentant CFDT au comité d’entreprise de Lorraine Tubes.
Lorraine Tubes possède quatre sites à Lexy (Meurthe-et-Moselle), Vincey (Vosges), Rethel (Ardennes) et Fresnoy-le-Grand (Aisne). L’entreprise qui va être rebaptisée ArcelorMittal Tubular Products Lexy, a réalisé 39,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle