Les acquisitions étrangères en Chine en plein essor

par Elzio Barreto

HONG KONG (Reuters) - Si les acquisitions chinoises à l'étranger ralentissent après deux années record, Pékin cherchant à limiter les sorties de capitaux, les investissements étrangers dans des entreprises en Chine sont en revanche en pleine expansion et devraient continuer de croître avec l'assouplissement des règles ouvrant l'accès au gigantesque marché chinois de la grande consommation.

Les opérations de fusions-acquisitions impliquant des investisseurs étrangers en Chine ont déjà atteint 7,1 milliards de dollars en 2017, soit quasiment le double du montant sur la même période en 2016, alors que les acquisitions chinoises à l'étranger se sont pour leur part contractées de plus de 40% à 8,4 milliards de dollars, selon les données Thomson Reuters. Elles devraient ainsi dépasser les 46 milliards de dollars (43,3 milliards d'euros) de l'an dernier.

Près de la moitié de ces transactions concernent les secteurs de la distribution et de la consommation grand public alors que les acquisitions étrangères touchaient généralement davantage l'immobilier et la finance.

Le fonds belge Verlinvest est à la pointe de ce mouvement.

Après avoir créé l'an dernier une coentreprise dotée de 300 millions de dollars avec le conglomérat public chinois China Resources, Verlinvest a déjà placé plus de la moitié de cette somme.

Véhicule d'investissement des familles fondatrices du brasseur Anheuser-Busch InBev, Verlinvest prend des participations minoritaires ou majoritaires dans des marques occidentales afin de les placer dans les circuits de distribution de China Resources, explique Nicholas Cantor, responsable des activités en Asie.

"Nous allons nous concentrer sur ces secteurs à forte croissance qui s'appuient sur les tendances de la consommation, comme les produits alimentaires et les boissons tournés vers le bien-être, la santé, l'éducation, le cinéma ou le divertissement, ou tout ce qui se rapporte à la production et aux contenus culturels", précise-t-il.

LIBÉRALISATION

Malgré la volonté affichée par les autorités chinoises de réorienter l'économie vers la consommation et le marché intérieur, les investissements étrangers en la matière continuent de se heurter à des barrières.

La donne semble toutefois changer.

Après des expérimentations dans quelques-unes de ses zones franches, la Chine a étendu en octobre son nouveau programme de libéralisation à l'ensemble de son territoire.

Hormis la "liste négative" des secteurs jugés sensibles, qui a elle-même été assouplie, les investisseurs étrangers n'ont plus à affronter un système fastidieux d'autorisations pour acquérir des participations en Chine.

"La direction dans laquelle la Chine s'est engagée est que, pour la plupart des secteurs, à condition qu'ils ne figurent pas sur la liste dite négative où un examen plus poussé est requis, la procédure d'installation ou d'évolution y compris via des transferts d'actions devrait être plus simple", dit Tracy Wut, associé M&A au sein du cabinet juridique Baker McKenzie à Hong Kong.

"A partir de la liste négative récemment amendée, il y a des assouplissements supplémentaires dans certains secteurs pour lesquels le gouvernement essaie d'encourager les investissements étrangers."

La valorisation élevée des actifs chinois constitue toutefois un frein, souligne David Cogman, du cabinet de consultants McKinsey & Co.

Les entreprises des secteurs de la consommation et des services cotées sur les Bourses de Shenzhen et Shanghai se traitent à environ 30 fois leurs bénéfices, contre un multiple de 17 pour leurs homologues à Hong Kong et d'environ 20 aux Etats-Unis, selon les données Thomson Reuters.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 20/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - NOYON

Fourniture de colis de Noël pour les ainés - année 2022..

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS